Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

La jeune artiste bruxelloise, Lou van 't Riet nous invite à voyager au cœur de ses Minimalist Landscapes,  sa première exposition en solo dans la Galerie Aliénor Prouvost. Son œuvre propose des triptyques sous forme de sculptures murales, manipulables par les visiteurs. Le regardeur devient acteur de l'exposition, il peut se créer sa propre escapade dans celle que l'artiste nous propose.

Train World rassemble, dans le bâtiment néo-Renaissance flamand de la gare de Schaerbeek chargé d'histoire, non seulement les plus précieuses locomotives et voitures du patrimoine ferroviaire belge, mais également quantité d'objets ferroviaires, de pièces d'archives uniques, de photographies et de films, le tout agencé selon une spectaculaire scénographie.

1942-1971 : le passage sur Terre de François Lunven fut bref. Vingt-neuf ans achevés par un suicide.

Trois magnifiques expositions nous sont proposées par trois éminents galeristes du Faubourg Saint-Honoré : plus de cinquante œuvres d'Hubert Robert (sanguines, aquarelles et peintures de grand format) chez Eric Coatelem nous conduisent de Caprice architectural en Promenade autour de fragments antiques de la plus délicate fantaisie.

Le 11 mars 2001, les talibans, qui avaient pris le pouvoir en Afghanistan, organisaient la destruction de deux bouddhas de 38 et 55 mètres de haut, sculptés dans les falaises de Bamiyan. Les images de ce sacrilège firent le tour du monde, six mois avant celles de l'attentat du World Trade Center à New York.

Après Dante, Villon (Le Débat du cœur et du corps, 1986), Cervantès (Don Quichotte pour Diane de Selliers en 1998), Rabelais ou Goethe, le peintre Intranquille se mesure à un autre chantre de l'intranquillité et de la bizarrerie : Franz Kafka.

Réduisant, dans le sillage d'Arp, Moore ou Brancusi, le corps à des totems abstraits de bois, marbre ou bronze tout de sensualité, Agustín Cárdenas (La Havane, 1927-2001), le transmuta aussi en un ossuaire dessiné de toute beauté.

Joel-Peter Witkin (Brooklyn, 1939) est un photographe dont les clichés suscitent autant la fascination que la répulsion.

Avec Jukhee Kwon (Dae-jun, Corée du sud, 1981), les vieux livres – abandonnés et/ou liés à une époque passée – se voient transformés.

Né à Cuba en 1957 et décédé à Miami en 1996, Felix Gonzáles-Torres ne laisse personne indifférent.

Page 1 sur 3