Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

"J'y vais souvent, car le lieu est sublime. C'est le premier théâtre construit au tout début de l'Art déco, avec des œuvres de Bourdelle et de Maurice Denis, mais aussi parce que la programmation est fabuleuse : j'aime y écouter des récitals de piano, des concerts de musique baroque.

Comment se débarrasser de son épouse alors qu'on en aime une autre ? En l'élimi-nant. Et le meilleur assassin, ne serait-ce pas sa maîtresse ? C'est ce dont est convaincu un homme infidèle qui n'avait pas prévu que les deux femmes se lient d'amitié.

Depuis six ans, l'après-midi sur France Inter, Fabrice Drouelle anime Affaires sensibles : il revient, de son timbre de voix si particulier, sur un événement, un fait divers ou un personnage, ancien ou récent, français ou international, qui a fait la une de l'actualité.

Qu'est-ce qu'être père ? C'est la question que pose Le Champ de bataille, roman du jour-naliste de la RTBF Jérôme Colin adapté par Denis Laujol. Un quadragénaire, dont le couple bat de l'aile et dont le fils de quinze ans devient un vrai ado, s'est réfugié dans les toi-lettes pour tenter d'y voir clair.

Phèdre n'a pas d'âge. Chez Euripide, la fille de Minos et de Pasiphaé, femme de Thésée, tombe amoureuse de son beau-fils Hippolyte qui la rejette. Elle l'accuse alors de viol, puis se pend.

"Il y a quelques années, Philippe Tesson a repris ce petit théâtre et, depuis, il enchaîne les spectacles avec boulimie et un évident plaisir.

C'est le lieu qui m'a permis de faire ma première apparition sur scène de manière professionnelle. Je faisais la première partie du spectacle Alexis. Quel risque ! Car le Varia n'est pas du tout un lieu d'humour.

Si la jeune (elle est née en 1984) dramaturge britannique Lucy Kirkwood est peu connue en francophonie, elle est une personnalité majeure de l'univers théâtral anglo-saxon. Créée à Londres en novembre 2016 et reprise à Broadway un an plus tard, Les Enfants reçut le Prix de la meilleure pièce au Writer's Guild Awards. Elle vaudra à son auteure d'être élue membre de la Royal Society of Literature (l'équivalent de l'Académie française). La version que le Théâtre de Poche présente pour le moment en est la création mondiale en français (traduction de Louise Bartlett).

"J'aime beaucoup ce théâtre qui, comme son nom l'indique, est minuscule. Je suis allée y voir Marisa Berenson dans un spectacle intitulé Berlin Kabaret, où elle est formidable. Elle a eu tellement de succès que la pièce est reprise en ce moment.

"C'est le dernier endroit où voir des chansonniers. J'y passe à chaque fois de très agréables moments entre amis, surtout lorsque c'est la gauche qui est égratignée !

Page 1 sur 2