Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

On connaissait le Café Pouchkine à Moscou, décor baroque et romanesque, œuvre d'un entrepreneur amateur de faste et de lieux à forte personnalité, Andreï Dellos.

C'est ce genre d'adresses qu'on se murmure de bouche à oreille, en espérant que ce plaisir d'initiés ne sera pas trop divulgué car le nouveau "café" de Claus Estermann est un écrin de bon goût, dans tous les sens du terme.

"C'est la cantine de toute la galerie Véro-Dodat et j'y organise la plupart des dîners qui suivent mes vernissages. L'ambiance y est décontractée et le patron, Jean-Claude Girard, veille au moindre détail.

Depuis le mois de novembre, Pascal Devalkeneer, le chef doublement étoilé du Chalet de la Forêt, rejoint tous les mercredis le chef Hadrien Franchoo aux fourneaux de son restaurant Ixellois : Amen.

"Un lieu d'exception, où j'organise la plupart de mes déjeuners, qu'ils soient d'affaires, politiques, artistiques ou familiaux.

Martine Fallon, spécialiste de la cuisine de l'énergie, et Michaël Binkin, entrepreneur du secteur culinaire, viennent d'ouvrir un nouveau concept d'organic fast food dédié à la cuisine vivante.

"Depuis neuf ans, nous répétons dans une petite salle toute proche. Après quoi, nous dégustons tous ensemble le super steak tartare en version mayonnaise dans ce charmant bistro à l'ancienne.

Vous en rêviez ? Artisan de la Truffe l'a fait.

"C'est un bistrot parisien classique où j'ai également mes habitudes car il est à côté de la maison.

"Situé dans une magnifique cour pavée, ce bistrot chic est ma cantine. D'origine italo-argentine, le chef Mauro Colagreco est extrêmement inventif et il ne compose ses plats qu'à partir de produits de saison.