Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Pour sa cinquième édition, NATIONA(A)L se réapproprie les codes de la grande distribution et lance le NATIONA(A)L ARTIST SUPERMARKET : un supermarché pluridisciplinaire qui met les outils de la globalisation au service des artistes, créatifs et initiatives culturelles locales. 

Caricatures, chansons et sketchs politiques amènent un vent frais et réjouissant pour les fêtes. La traditionnelle Revue de fin d'année parcourt en deux heures l'actualité de l'année écoulée, en la portant à son paroxysme grâce à notre belgitude et son florilège d'absurdités. Sur fond de strass et de paillettes, les grands événements politiques, sociaux, économiques, culturels et sportifs sont présentés sous forme de sketchs, entrecoupés de chansons et de chorégraphies.

Créée il y a deux saisons avec succès, l'adaptation scénique par Thierry Debroux et Philippe Tasquin du roman initiatique de Rudyard Kipling revient pour les fêtes. Au cours d'un voyage chamanique et musical, Mowgli, le "petit d'homme", devient un adulte. Avec dix chanteurs-acteurs.

On connaît Bruno Coppens et son inimitable talent pour détourner les mots et triturer les phrases. Dans ce spectacle conçu avec Myriam Leroy et mis en scène par Éric De Staercke, un homme arrivé à l'âge de l'andropause raconte son "slalom d'homme, de l'enfance à l'obsolescence programmée".

Se trouvent réunis sur un même bateau – en l'occurrence le Louxor qui vogue sur le Nil en direction de la Vallée des Rois – le docteur Watson, qui, après une enquête éprouvante, aspire au repos en compagnie de la ravissante Lady Babington, Sherlock Holmes, lui aussi en vacances, assure-t-il, et le commissaire Callaghan, le chef de Scotland Yard appelé par les autorités égyptiennes suite à des morts mystérieuses de scientifiques.

Escale idéale, le Métropole invite les amateurs de photographie à découvrir quelques souvenirs de safaris ! Les murs du salon Ambassador s'habillent de clichés animaliers signés Philippe Stroobant et Bruno Bervoets. Des images capturées en Afrique australe.

Quelque soixante pièces, propriétés de la banque ING, donnent l'occasion de réfléchir à la relation très particulière que chacun peut avoir avec une œuvre d'art.

Avec son impressionnante installation intitulée Me Somewhere Else, l'artiste japonaise Chiharu Shiota traite de la place de l'âme après la mort. Une œuvre poignante et infiniment poétique, à découvrir.

Le design industriel, qu'est-ce ? En lisant cet article, vous êtes probablement assis sur une chaise ou un banc ou encore face à une table, à votre droite vous avez peut-être une cuillère et à votre gauche, un vase. Qu'est-ce que tous ces objets ont en commun ? Au départ, ils étaient un rêve, une idée prise au piège dans la tête d'un concepteur, d'un artiste, d'un designer qui les a dessinés, les a présentés, les a fait concevoir pour que vous puissiez les utiliser. A cheval sur le beau et le pratique, ces objets reproduits en grande quantité ont une histoire. Mais parfois, ils ne passent pas les derniers tests et restent à l'état de prototypes... Pourquoi ? Que deviennent-ils?

Après le Museo de Santa Cruz de Tolède au printemps, Yves Zurstrassen est reçu en grande pompe à Bozar cet automne.