Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Hier, lundi 3 mai, a eu lieu la première séance d'information dans le cadre de l'enquête publique sur le projet immobilier "Royale Belge" sis au Boulevard du Souverain à Boitsfort. Il est à espérer que les riverains réserveront un bon accueil à cette promotion qui concilie tradition et modernité. En cette période de morosité ambiante, on ne peut que se réjouir de voir un pilier du patrimoine bruxellois se réinventer de manière aussi spectaculaire. Voilà enfin un projet qui propose du souffle et de l'ambition pour Bruxelles !

L'Hôtel (de) Merode va renaître de ses cendres sous la houlette de Bruno Pani et Jean-Michel Loriers...

Bernard Lescot, administrateur délégué du Royal Léopold Club, le club sportif le plus huppé de la région bruxelloise, aimerait que les dirigeants de clubs de la capitale retrouvent le sourire...

Mon excellent confrère de L'Echo, Jean-François Sacré, révélait il y a quelques jours que les propriétaires des Jeux d'Hiver avaient cédé leur affaire à l'un des leaders du secteur événementiel à Bruxelles, précisément D-side Venues, filiale du D-side Group. D'un côté, il y a Christophe Brochier et Olivier Stulemeijer. De l'autre, il y a Sébastien Lob, Alexandra De Boeck, Gilles Poot Baudier et Emmanuel Andries. Et au milieu, il y a Cédric d'Alcantara. La bonne nouvelle est que le CEO des anciens actionnaires va rempiler avec les nouveaux propriétaires. De quoi permettre à cette institution bruxelloise de faire le lien entre le passé et le futur et d'aborder le XXIe siècle dans l'esprit des fondateurs du XIXe siècle...

Suzanne Belgeonne et Jean de Kerchove sont deux professionnels connus et reconnus dans le secteur immobilier bruxellois. Au travers de l'Immobilière Le Lion, ils représentent des décennies d'expérience au service du logement de prestige à Bruxelles. C'est dire s'ils bénéficient d'une vision panoramique sur l'évolution de la Capitale de l'Europe. Et le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne voient pas où veulent en venir les autorités bruxelloises, qu'elles soient communales ou régionales. Ils tirent carrément la sonnette d'alarme : est-ce que le but final est de tuer Bruxelles ? Il est quand même symptomatique de constater que des personnalités bruxelloises en arrivent à poser de telles questions...

Depuis ce samedi 13 mars et sa victoire contre l'ennemi juré de Molenbeek, l'Union Saint-Gilloise est assurée de jouer en Division 1 la saison prochaine. Cela signifie que d'ici quelques mois, la butte du Parc Duden revivra de grands moments de sport, dont le fameux derby contre les Mauves de Saint-Guidon ou le duel face à l'ogre du Club de Bruges.

1055, c'est le nombre de raquettes que Marat Safin dit avoir cassé durant toute sa carrière. Sur un court, cet électron libre a souvent "pêté un cable", mais son jeu séduisant, associé à une allure cool et décontractée lui ont valu un succès indiscuté auprès des fans, mais aussi des joueurs et joueuses du circuit.

Vous les avez peut-être déjà remarquées au détour d'une visite à la galerie Robinsons... Quoi ? Les toiles de l'artiste belge Ben Vanderick. Des œuvres représentatives de personnages au tempérament fort, allant de Kate Moss à Jack Nicholson et de plus en plus convoitées par les célébrités.

La Thaïlande est une merveilleuse destination pour jouer au golf mais ce royaume d'Asie du sud-est est aussi la patrie d'excellents golfeurs. Après Kiradesh Aphibarnrat, Thongchai Jaidee et les soeurs Ariya et Moriya Jutanugarn, c'est à présent Jazz Janewattananond qui fait parler de lui.

Les chiffres en disent long : la crise du coronavirus a été bénéfique pour le golf. Après des mois d'avril et mai difficiles, avec des clubs fermés partout dans le monde, la reprise des activités a engendré cet été un véritable boom du nombre de débutants et des green fees. L'avenir nous le dira, mais l'année 2020 est peut-être celle d'un renouveau pour le golf, une sortie de crise en quelque sorte. Des centaines de nouveaux golfeurs ont envahi les clubs belges au cours de cet été. Le même phénomène a été observé dans d'autres pays et des grandes nations du golf - USA, Royaume-Uni - ont connu une augmentation exponentielle du nombre de débutants, tout comme du nombre de tours joués et du chiffre d'affaires des pro-shops.

Page 1 sur 2