Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Au terme d'un procès à la surmédiatisation pesante, l'heure serait-elle enfin à l'apaisement ? L'initiative du roi Philippe de rencontrer sa demi-sœur semble l'annoncer.

D'ordinaire accommodants, les néerlandais commencent vraiment à grincer des dents devant les dépenses inconsidérées de la famille royale. La dotation de la princesse Amalia qui va bientôt fêter ses 18 ans semble avoir été l'élément déclencheur.

Née le 18 septembre 1970 à Genève, la princesse Zahra, fille unique de l'Aga Khan IV et de la begum Salimah a choisi de s'investir depuis de nombreuses années aux côtés de son père dans la gestion de sa Fondation dédiée aux Ismaéliens.

Charlène s'entrainait depuis des semaines, bravant les flots de la Méditerranée au large de la forteresse de Calvi. Ce week-end, elle a relevé le défi qu'elle s'était fixé, à savoir relier cette ville de Haute-Corse à Monte-Carlo, fendant les flots sur sa drôle de machine.

Si le palais a publié de nouveaux portraits officiels à l'occasion de cet anniversaire rond, les célébrations se sont résumées à un chaleureux repas de famille. Difficile d'imaginer que Rania de Jordanie, icône des revues de mode, vient de passer le cap de la cinquantaine.

La presse allemande qui couvre l'affaire portée devant les tribunaux comprend mal qu'un testament daté de 1943 peut influer de façon aussi contraignante le destin du prince Gustave de Sayn-Wittgenstein-Berleburg.

Même si les jours passent, la nouvelle qui a plongé Florence dans la tristesse semble toujours irréelle. Alors qu'elle nageait dans les eaux limpides de La Giannella, station toscane de la Méditerrannée, à quelques encablures de La Marsiliana, la villa estivale de la famille, la princesse a été prise d'un malaise et les secours n'ont pu la ranimer. Giorgiana Corsini s'en est allée l'avant-veille de son 81e anniversaire.

La BBC lui consacre une émission fleuve avec des interventions de son époux et de ses enfants alors que le célèbre magazine Country Life lui offre la casquette de rédacteur en chef pour son numéro d'été. Loin des projecteurs, la princesse Anne fête ses septante ans et réalise à que point elle est populaire, même si la presse ne s'est jamais privée de l'épingler pour sa pingrerie ou certaines de ses tenues, aussi improbables que démodées.

Comme beaucoup de sites touristiques, le manoir de Waddesdon a connu une fermeture prolongée. Ses riches collections seront bientôt à nouveau accessibles au public, de quoi en réjouir plus d'un. Illustrant à merveille le goût opulent des Rothschild, les salons regorgent de trésors. L'édifice fut d'ailleurs construit pour les abriter.

Ancrés depuis des siècles dans la politique et la diplomatie, les Bathurst occupèrent des postes clefs au sein du gouvernement britannique, servant déjà, au début du XVIIIe siècle, la reine Anne de Grande-Bretagne, épouse de Guillaume d'Orange. Le premier Baron Bathurst fut élevé au rang de comte en 1772. Son fils, le Baron Apsley fut celui qui fit construire Apsley House. Concédée ensuite au duc de Wellington, elle est depuis cette époque appelée le n°1 à Londres.