Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Pascal Bruckner, essayiste

Un coupable presque parfait. La construction du bouc-émissaire blanc

  • Cercle Royal Gaulois Artistique & Littéraire, Salle 1

Sharing on Facebook
<p>Pascal Bruckner, essayiste</p>

Thème

La chute du Mur a laissé les gauches européennes en plein désarroi. Sur le champ de bataille des idées, le progrès, la liberté et l'universel ont cédé la place à une nouvelle triade directement importée des USA : le genre, l'identité et la race.

On se battait hier au nom du prolétariat, du Tiers-monde et des damnés de la terre ; on condamne aujourd’hui l'homme blanc, coupable du colonialisme, de l’esclavage et de la domination des femmes. Trois discours – néo-féministe, antiraciste et décolonial - le désignent comme l’ennemi commun de l’humanité. Il est devenu le nouveau Satan, celui que son anatomie même désigne comme violeur ontologique, sa couleur de peau comme raciste,   sa puissance comme  exploiteur de tous les « dominés » et   « racisés ».


Tout l'enjeu de cet essai est  d'analyser comment, sous l'impulsion d’une américanisation caricaturale de l’Europe, la lutte des genres et celle des races sont en train de remplacer la lutte des classes, de balayer la méritocratie et de détruire l’idée d’humanité commune. Faire de l'homme blanc le bouc émissaire par excellence, ce n’est jamais que remplacer un racisme par un autre ; avec, comme horizon funeste, des sociétés tribalisées, crispées sur leur trésor identitaire et en proie à la guerre de tous contre tous.

L'entretien sera mené par le journaliste Patrick Weber, suivi d'un déjeuner et d'une séance de dédicaces.

Modalités et inscriptions

Date limite pour les inscriptions : 27/09/2021 à 10h00

Formules :

  • Tarif adulte (+ 25 ans) déjeuner / dîner ou cocktail dînatoire inclus - 70 €
  • Tarif adulte (+25 ans) conférence uniquement - 30 €
  • Tarif abonné - 60 €
  • Tarif étudiant ( -25ans) conférence uniquement - 10 €

Adresse du jour

Cercle Royal Gaulois Artistique & Littéraire, Salle 1
Rue de la Loi, 5 - 1000 Bruxelles

Inscription à la conférence

Réserver cette conférence pour

personnes