Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Le Spa Waux-Hall Club, quand qualité rime avec convivialité…

  • Rédigé par Paul Grosjean
1 avis
Sharing on Facebook
Le Manoir de Lébioles fait partie de ces lieux d’exception où les membres du Spa Waux-Hall Club aiment à se retrouver… Le Manoir de Lébioles fait partie de ces lieux d’exception où les membres du Spa Waux-Hall Club aiment à se retrouver… © DR

B19 Liège-Bocholtz,  Cercle de Wallonie à Namur, Cercle du Lac à Louvain-la-Neuve... ces clubs réunissent les « Wallons Connus ». À côté de ces cercles d'affaires réputés, le Spa Waux-Hall joue la carte du club au sens anglo-saxon du terme. Un espace de convivialité comme il n'en existe qu'en Wallonie...

S'il est une ville wallonne qui est connue à travers le monde, ce n'est pas Liège ou Charleroi mais bien Spa. Ce mot est même entré dans le langage courant de toutes celles et tous ceux qui recherchent un espace de bien-être sur cette terre. Déjà au XVIIIe siècle, la cité spadoise était une destination de villégiature thermale pour toute l'aristocratie européenne. Il faut dire que le séjour du Tsar Pierre le Grand en 1717 avait marqué tous les esprits.

 

La ville de Spa, en Belgique, sous la neige
Le passé aristocratique de la ville de Spa est encore visible © DR/Shutterstock.com 

 

 

C'est aussi à Spa que fut érigé le premier casino de l'ère moderne. Le très célèbre Casanova, quant à lui, décrivit la station comme « cet enclos où toutes les nations d'Europe accourent une fois l'an, en été, pour y faire mille folies ». Au XIXe siècle, l'épouse de Léopold II, la Reine Marie-Henriette, y installa, elle aussi, ses quartiers d'été pendant de très nombreuses années. Aujourd'hui, le seul vestige de cet âge d'or de Spa est le Waux-Hall. Ce superbe bâtiment (né au XVIIIe siècle) est en cours de rénovation.

 

Un salon du Waux-Hall de Spa en rénovation
Le Waux-Hall de Spa originel est toujours en restauration © DR

 

Pourtant, le Spa Waux-Hall Club n'est pas situé dans l'immeuble éponyme. Créé dans la cité thermale le 30 juin 2005, il est une « association qui a pour but de constituer un centre de réunions amicales, intellectuelles, scientifiques, économiques, artistiques et littéraires ». Il règne dans ce cénacle un parfum de rareté tant par le choix de ses invités que par le nombre de ses événements, que ceux-ci soient organisés en Wallonie, en Belgique ou à l'étranger.

Au jour d'aujourd'hui, il y a 245 membres, hommes et femmes, entrepreneurs, patrons, directeurs, auxquels s'ajoutent quelques représentants des professions libérales, professeurs d'université, artistes, journalistes et sportifs de renom. N'en déduisez pas que l'atmosphère est élitiste. « Lors de chaque événement, précise Etienne Proesmans, cofondateur du club, nous portons la volonté de convivialité au plus haut niveau ».

Bref, que vous soyez wallon ou bruxellois, si vous portez les bonnes valeurs, vous pourrez accéder au Spa Waux-Hall Club. Il ne tient qu'à vous...

 


Newsletter Lobby du 11 juin 2021, rédigée par Paul Grosjean, rédacteur en chef de Lobby. Retrouvez Lobby, la revue des cercles du pouvoir, ici

 

Rédigé par Paul Grosjean

Actualités liées