Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

"Cet endroit est unique à Paris. Au cœur du Marais, un porche s'ouvre sur la cour pavée d'un hôtel particulier dédié depuis des années à la danse, au chant et au théâtre.

"Charles Zana est un architecte d'intérieur dont on parle de plus en plus, mais il est aussi un grand collectionneur d'art et de design.

"C'est un ami adorable qui a lancé son propre espace dans le Marais après avoir été le directeur de la galerie Artcurial. Il a d'ailleurs racheté le fonds des éditions, dont les bijoux, et il m'en prête plusieurs pour l'exposition.

"En 2008, ma fille Esther avait ouvert avec une amie une galerie d'art contemporain.

"Pierre Hermé est un ami. Cette année, pour la galette des rois, il a réalisé avec Bernar une fève en forme de mini Ligne indéterminée !

"Situé dans le Marais, en face du marché des Enfants rouges, le plus ancien marché couvert de Paris, ce café renoue avec l'ambiance rétro des bistrots de quartier. Mais la clientèle est très jeune, très bobo...

"C'est une des adresses les plus en vue en ce moment. Créé par le fougueux Cyril Lignac, ce bar gastronomique propose des plats autour du cru, mariant inspirations japonaises et françaises.

À une demi-heure de Paris, ce musée national était une résidence délicieuse, raffinée, témoignant du goût de Bonaparte, Premier Consul puis Empereur, et de son épouse Joséphine. Bien que propriété privée, ce fut aussi un lieu de pouvoir où se prenaient les décisions politiques de l'État.

Les Gobelins, des siècles de tradition vivante. Son histoire remonte au XVe siècle et son âge d'or au règne de Louis XIV quand les liciers tissaient des centaines de tapisseries, dont les deux tiers étaient rehaussés de fils d'or.

"Entre le palais omnisports rebaptisé AccorHotels Arena, le ministère des Finances, la Cinémathèque et, au loin, la Grande Bibliothèque, ce parc est encadré d'architectures futuristes, qui se marient bien à mes Enfants du monde.