Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

La sympathique Isabelle Arpin vous invite à venir découvrir sa nouvelle carte concoctée pour le très confidentiel restaurant Louise 345 situé sur la prestigieuse artère éponyme.

"Il est un des rares cinémas qui propose une programmation pour cinéphiles. L'endroit est beau par son architecture rétro, dans les somptueuses galeries royales Saint-Hubert.

"J'y ai logé plusieurs fois pour un tournage ou pour une promo de films. Le grand hall d'entrée offre une ambiance très agréable. Dans la partie rétro, les chambres, très vastes, font rêver.

"La place Brugmann me plaît beaucoup. À Paris, j'ai la chance d'avoir une librairie à côté de chez moi. Du coup, à Bruxelles, je suis ce même rituel : passer du temps parmi les livres.

"Cet estaminet-restaurant propose une foule de spécialités belges. On y croise tous les publics, étudiants, poètes, intellectuels qui refont le monde.

Elles sont jeunes, belges et tentent de révolutionner le prêt-à-porter pour enfants. Céline et Géraldine imaginent avec amour et passion des créations hautes en couleur, ludiques et pratiques, tant pour les enfants que les parents.

Passionnée par l'artisanat et la beauté, Océane vient d'ouvrir une boutique de cosmétiques peu communs à Bruxelles. Elle y présente une sélection pointue et personnelle d'artisans de la beauté, des herbalistes de Los Angeles aux savonniers ancestraux de Beyrouth.

Paris compte beaucoup de fleuristes et il y a... Lachaume ! L'aristocratie du bouquet. Sobre, chic, majestueux.

Pour ceux qui veulent être au cœur de Paris, cet hôtel est un idéal point de chute. Situé sur les grands boulevards, il jouit de l'ambiance vivante du quartier mais, situé derrière un porche, il bénéficie aussi d'un calme très appréciable.

Avant d'accueillir la maison Baccarat, l'hôtel particulier du 11 place des États-Unis était la résidence de Marie-Laure de Noailles.