Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

"Je suis cliente de cette maison depuis très longtemps. Les années passent, mais les imprimés Simrane réalisés en Inde de façon traditionnelle sont indémodables. Que ce soit pour une nappe, un paréo, un couvre-lit ou une robe de plage, leurs motifs floraux aux couleurs subtilement choisies ont un charme indéfinissable.

"Idéal, parce que c'est ouvert le dimanche soir et situé à côté de la maison. C'est aussi une très jolie brasserie 1900 avec un décor intact, des serveurs attentionnés et des plats bons et généreux : à la carte, une 'laitue avocat king crabe avec beaucoup de crabe' ou une 'putain d'entrecôte'... Sans oublier les œufs à la neige !

Monographie d'une œuvre intrinsèquement spirituelle opérant un troublant syncrétisme entre les contes de fée et l'imagerie christique, la douceur et la cruauté, la féminité et l'animalité, l'intimité et l'immensité, le microcosme et le macrocosme.

Dans le petit jardin-musée de l'ancien atelier du sculpteur Ossip Zadkine, une centaine d'œuvres explorent les liaisons entretenues par une quarantaine d'artistes modernes et contemporains avec la forêt.

"Un de mes restaurants préférés, aussi bien pour déjeuner que pour dîner. On y sert une cuisine japonaise traditionnelle de qualité. Les soba, les fameuses pâtes au sarrasin, sont faites maison et servies de multiples façons.

"C'est un café où j'ai mes habitudes. J'aime son ambiance, la clientèle, ce mélange de gens du quartier, d'étudiants, de touristes, et je suis toujours bien reçue par la patronne, Nathalie.

Le restaurant Lapérouse n'est peut-être pas aussi célèbre que Maxim's, mais il fait partie de l'histoire de Paris et peut s'enorgueillir d'avoir accueilli altesses royales, écrivains célèbres, aristocrates flamboyants de la Belle Epoque qui y venaient accompagnés de leurs maîtresses.

Après avoir été un des premiers à défendre le mobilier d'architectes de l'après-guerre, François Laffanour a montré depuis l'étendue de sa curiosité, en mettant à l'honneur le design japonais ou le design brésilien.

"Aline Chastel est une amie que je retrouve toujours avec plaisir. Non seulement elle est très sympathique, mais quand j'entre dans sa galerie, je n'ai que des coups de cœur.

"C'est une institution où j'aime aller dîner avec des amis. Beaucoup de gens disent que ce n'est plus comme avant, mais moi je continue à trouver l'endroit absolument charmant.

Page 1 sur 3