Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Deux nouveaux ducs au royaume de Sa Gracieuse Majesté

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Charles Gordon Lennox, le comte de March et de Kinrara, est devenu onzième duc de Richmond, duc de Lennox, duc de Gordon et duc d'Aubigny Charles Gordon Lennox, le comte de March et de Kinrara, est devenu onzième duc de Richmond, duc de Lennox, duc de Gordon et duc d'Aubigny © Droits réservés

Á quelques mois d'intervalle, les ducs de Beaufort et de Richmond sont décédés et leurs fils aînés ont, dans chacun des cas, relevé le titre ancestral, perpétuant des lignées vieilles de plusieurs siècles.

Ainsi, la maison des Beaufort, branche bâtarde des Plantagenêts, serait issue de Jean de Gand, fils cadet d'Édouard III d'Angleterre. Le duché fut conféré par Charles II en 1682 à Henri Somerset, troisième marquis de Worcester, un titre toujours porté par le fils aîné du duc. Marié à une nièce de la reine Mary, le dixième duc de Beaufort fut un proche de la famille royale. Décédé sans enfants, c'est un lointain cousin, David Somerset qui lui succéda et prit possession de Badminton, l'immense demeure que la famille possède dans le Gloucestershire et qui sert de cadre à quelques événements équestres internationaux.

 

 
 © Droits réservés

 

Son fils, Harry Somerset, connu sous le surnom de Bunter, est aujourd'hui le douzième duc de Beaufort et l'héritier d'une fortune estimée à 315 millions de livres Sterling. Habitué des soirées londoniennes où il apparait au bras de son amie de longue date, il joue dans un orchestre de rock et twitte abondamment. En instance de divorce de la mère de ses trois enfants, il jouit d'une réputation peu glorieuse. Beaucoup espèrent qu'il s'amendera et assumera sa charge avec toute la dignité qui sied à un descendant des Plantagenêts, une dynastie qui régna sur la Grande-Bretagne bien avant les Windsor. Beaufort est le seul titre survivant portant le nom d'une seigneurie située en dehors des îles britanniques. Quant au duché de Richmond, il fut réattribué en 1675 par Charles II au fils illégitime qu'il eut de Louise de Kéroualle, l'espionne bretonne envoyée à Londres par Louis XIV.

 

 
 © Droits réservés

 

Le comte de March et de Kinrara est donc devenu onzième duc de Richmond, duc de Lennox, duc de Gordon et duc d'Aubigny, à la disparition de son père. Il hérite ainsi du domaine de Goodwood qu'il administre déjà depuis 22 ans et de toutes les oeuvres d'art que la demeure renferme. Outre des courses de chevaux et des compétitions automobiles, la propriété accueille aussi un terrain de golf et un aérodrome disposant d'une école de pilotage. Passionné de photographie, Charles Gordon Lennox a 62 ans et a cinq enfants issus de ses deux mariages.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées