Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Figure incontournable et très demandée de la scène contemporaine, Ernest Pignon-Ernest (né à Nice en 1942) a bénéficié de peu d'expositions en Belgique.

François de Coninck et Pascal Quignard

À la galerie Fred Lanzenberg, Pascal Courcelles expose ses oeuvres les plus récentes, révélant sa palette chatoyante et lumineuse, au service du médium peinture.

Douglas Eynon nous montre-t-il un paradis perdu, un paysage empreint d'innocence ou un univers inquiétant issu d'un rêve éveillé ?

Bien avant que l'on ne parle de slow photography, Eric van Dieren a, en un peu plus de quarante ans, patiemment construit une oeuvre personnelle et atypique, un peu en retrait, à bonne distance des feux de la rampe.

Ses affiches lacérées et prélevées sur les murs de la ville ont fait le tour du monde, mais on ne se lasse pas de retrouver les oeuvres de Jacques Villeglé en cette fin d'automne chez Patrick Derom. Dès 1949, l'artiste, formé aux Beaux-Arts de Rennes, entrevoit l'esthétique de ces superpositions de papiers imprimés, publicités, affichages sauvages, maintes fois arrachées, lacérées, décolorées...

Né en France (en 1967) et installé en Belgique, François Curlet, inspiré par les figures de Jef Geys et Marcel Broodthaers, noue plusieurs amitiés solides avec des artistes de sa génération, comme Michel François et Ann Veronica Janssens. Connu pour ses étournements,contrefaçons et contre-emplois, l'artiste est invité à présenter son humour et sa poésie au fil d'une première grande rétrospective de sa pratique en trois actes, autour de ses objets, de ses peintures et de ses films.

En collaboration avec le Festival PhotoBrussels (organisé au Hangar 18), le Centre culturel coréen de Bruxelles présente la seconde édition de son exposition photo belgo-coréenne : une sélection de quarante photos sera présentée autour du thème de la ville, décliné par Benjamin Baltus, Lee Gapchul, Park Seunghoon et Vincent Peal, quatre photographes coréens et belges, qui capturent des fragments de la ville en surpassant notre imagination.

Exposition multidisciplinaire dédiée au design et à la culture des discothèques, Night Fever Designing Club Culture 1960-Today, qui rassemble des documents rares et parfois inédits et propose aux visiteurs des expériences
sonores et visuelles, nous plonge dans un monde qui fascine et intrigue : un voyage percutant dans le monde de la nuit et du clubbing depuis l'après-guerre jusqu'à aujourd'hui.

Comment résister à l'appel de la nuit ? Léon Spilliaert, grand maître de l'obscurité, en fit un théâtre d'ombres sinueuses et flottantes rôdant aux abords de vertigineux horizons ouatés, quand Van Gogh ou Degouve de Nunques en firent un théâtre luminescent. Ciels étoilés, mers étincelantes, formes vacillantes, ombres distendues, halos, reflets, vibrations, clairs-obscurs, le vocabulaire plastique de la nuit est infini.