Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Surnommée "L'Ouragane" (titre emprunté à l'une de ses sculptures), Germaine Richier (1902-1959) est une artiste de premier plan dans l'histoire de l'art du XXe siècle qui mérite amplement une vraie revalorisation.

C'est à l'âge de dix ans que Giorgio Facchini (Fano, 1947) commence à travailler pour un orfèvre qui lui apprend le travail du métal précieux.

La mise en scène du corps dans la photographie artistique depuis 1970 : voilà un thème qui résonne plus que jamais en cette époque qui voit le traitement du corps se transformer radicalement.

Place au dialogue poétique entre Xavier Noiret-Thomé, peintre bruxellois d'adoption, et Henk Visch, sculpteur et dessinateur hollandais à la renommée internationale.

Voilà une thématique ambitieuse qui explore le potentiel du risque, de la transgression et de l'imprévisible. L'exposition se penche sur la manière dont l'art peut défier l'homogénéisation de la pensée (laquelle est aussi générée par les canaux de surinformation).

Artiste hors norme, Klaas Rommelaere (Roulers, 1986) combine des artisanats traditionnels exigeant temps et savoir-faire avec un regard ouvert, innovant et créatif.

Chaque année, le STARTS Prize récompense les projets les plus novateurs, à la croisée de la science, de la technologie et des arts (STARTS).

À l'affiche, trois artistes aux univers différents qui partagent néanmoins un point commun : rendre sensible l'invisible. Hughes Dubuisson présente de fidèles reproductions en résine acrylique et fibre de verre de pierres.

Dans la lagune de Venise, un exposition, organisée par la Fondazione Berengo, explore les particularités créatives du travail du verre produit par des femmes artistes.

C'est la part la plus intense de l'œuvre de Spilliaert, celle composée entre 1900 et 1919, dans une recherche à la fois plastique et métaphysique obsessionnelle, que nous livre, après la Royal Academy of Arts, le musée d'Orsay.

Page 3 sur 5