Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

"J'aime m'y rendre le samedi à pied, en traversant la Seine, c'est une très belle promenade. J'y suis souvent allée voir des expositions, mais ce n'est que récemment que j'ai découvert l'importance de leurs collections permanentes.

"Je connais Jean-Gabriel depuis tellement longtemps. C'est un ami et j'aime les artistes qu'il représente : Les Lalanne, bien sûr, dont nous avons beaucoup de pièces.

"Je l'ai découvert lors de présentations de nos produits et je suis tombé sous le charme de ses bouquets et de sa personnalité. C'est un fleuriste d'une grande sensibilité, qui a beaucoup de goût et qui malgré son succès international, sait rester à l'écoute.

"Elle était un peu comme Coco Chanel, elle a vraiment apporté quelque chose de nouveau dans la mode. Un vent de liberté pour la femme ! Le pullover ajusté, l'absence de doublure, les coutures à l'envers, les rayures, le strass...

"J'adore le décor de sa boutique, mais surtout j'y trouve toujours des vêtements que j'aime. Son style, ses imprimés, ses coupes, tout me plaît. Ses créations sont très personnelles, avec un esprit artiste, représentatif de cette fameuse école d'Anvers.

"J'y vais pour déjeuner léger ou pour un thé avec une amie. L'atmosphère un peu bohème des lieux est très agréable. L'endroit est tenu par une mère et sa fille, qui préparent des quiches, des salades et des pâtisseries irrésistibles.

"C'est un bistrot sans façon, très pratique car il est à deux pas de chez moi. J'y emmène enfants et petits-enfants. L'ambiance y est décontractée, avec beaucoup d'étudiants, de gens du quartier et des touristes.

"J'aime aller dîner dans cette brasserie, parce que le décor 1900 est typique et que l'accueil de Christophe est toujours chaleureux. La carte revisite les classiques avec humour : 'une laitue avocat king crabe avec beaucoup de crabe' ou une 'putain' d'entrecôte" !

Après quatre ans de travaux, le fleuron de la place de la Concorde a rouvert ses portes. Trois architectes d'intérieur et un célèbre couturier ont œuvré pour y faire cohabiter luxe et esprit parisien. Pari gagné.

La Monnaie de Paris n'en finit pas de muer. Longtemps considéré comme un endroit peu glamour, ce bâtiment a commencé à faire parler de lui grâce à Christophe Beau qui a osé y organiser des expositions d'art contemporain décoiffantes.