Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Les Abattoirs de Bomel réunissent le Belge Daniel Locus et le Péruvien Nicolas Lamas. Le premier – photographe, vidéaste et performeur à ses heures – jette sur notre monde un regard oblique, où se croisent préoccupations esthétiques et politiques.

La force plastique et expressive du drapé est telle que ce motif dont peintres et sculpteurs usent et abusent depuis l'Antiquité apparaît presque que comme un médium.

Que serait devenu le minimalisme sans la contribution essentielle de Robert Morris ? Figure majeure de l'art conceptuel, l'artiste et théoricien a incontestablement favorisé l'expansion du champ de la sculpture dans les années 1960 et 1970.

Respect, beauté, élégance et sérénité. Le pays du Soleil levant émerveille. Entre tradition et modernité, l'exposition permet d'explorer l'extraordinaire contraste qui existe entre la tradition rurale japonaise et l'expansion urbaine du pays.

Spécialement consacrée aux enfants, cette exposition interactive attire une attention particulière sur le fait que les mathématiques règnent absolument partout.

Les deux prestigieuses galeries Richard Green possèdent une magnifique collection de peintures du XVIIe au XXIe siècle. Paysages, portraits, marines, natures mortes, art abstrait... l'exposition 50 paintings under £ 50 000, propose des œuvres dont la richesse ne peut que séduire, tant du point de vue des sujets, que des périodes et des styles.

"Regards voilé, regards volés, regards violés...", regards brisés dans un "miroir étoilé"... "Est-ce le jour ? Est-ce la nuit ? / Dans le jardin tout endormi, / attendant un demain qui tarde, / une lueur encore blafarde / hésite / La nuit tombe, le jour se lève, / mais mon amour survit au rêve."

Cinquantième opus de la MM Gallery, cette exposition réunit artistes émergents et confirmés autour de la question de la multiplicité des points de vue que provoque la peinture : envers et endroit, transparence, mise en volume, plans et profondeurs, dualité...

Conçue comme "une seule œuvre", une œuvre d'art en soi, mais aussi comme une "œuvre d'art total", par l'artiste lui-même, l'exposition $Christian Boltanski, faire son temps$ est d'un genre nouveau : auto-rétrospective, labyrinthique, sonore, olfactive... Elle en appelle à tous les sens, et, par-delà, à la transcendance, au cœur de la réflexion ténébreuse et voilée de l'artiste.

Le style de Keith Haring est immédiatement identifiable : des figurines cernées au gros trait noir, des couleurs franches en aplats... Pourtant, derrière cette simplicité apparente se cache une philosophie des plus séduisantes de l'art au XXe siècle. La preuve en une rétrospective à Bozar.

Page 1 sur 3