Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Yves Zurstrassen, Free

  • Rédigé par Rédaction
0 avis
Sharing on Facebook
Sans titre, huile sur toile sur fond rouge, 2018. (détail) Sans titre, huile sur toile sur fond rouge, 2018. (détail) © JOHAN-FRÉDÉRIK HEL GUEDJ

Après le Museo de Santa Cruz de Tolède au printemps, Yves Zurstrassen est reçu en grande pompe à Bozar cet automne.

Yves Zurstrassen a entamé son travail en 1975, mais sa famille et ses racines ont amorcé ce travail bien avant sa naissance. Chez ce grand coloriste, l'Espagne occupe une place éminente. Le jazz est vital chez Zurstrassen, surtout dans sa version free. C'est le titre de l'exposition de Bozar, Free, après celle de Tolède qui s'intitulait Free Energy.

Il aimait alors beaucoup l'abstraction belge d'un Englebert Van Anderlecht. Dans les années 80, rappelle-t-il, quoiqu'on fasse, on ressemblait à quelqu'un, surtout en peinture, où l'on est précédé par tant de grands maîtres. C'est ce qui a poussé les uns et les autres, Baselitz, Pollock, Sam Francis à chercher une porte de sortie afin d'exister dans un espace mental libre.

À Bozar, ce seront 25 grandes toiles, dont cinq grands formats jaunes éclatants. « Bruxelles est ma ville, ce sera donc un grand moment, qui cristallise quarante-cinq ans de travail. »


Bozar
23 rue Ravenstein, Bruxelles
www.bozar.be

 

Informations supplémentaires

  • Du: mardi, 22 octobre 2019
  • Au: dimanche, 12 janvier 2020
  • Location: Bruxelles
Rédigé par Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie