A+ A A-

Murillo : the self portraits

  • Rédigé par Rédaction
0 avis
Bartolomé Esteban Murillo, “Autoportrait“ (détail), vers 1650-1655, huile sur toile. The Frick Collection, New York, Don du Dr et Mme Henry Clay Frick II, 2014. Bartolomé Esteban Murillo, “Autoportrait“ (détail), vers 1650-1655, huile sur toile. The Frick Collection, New York, Don du Dr et Mme Henry Clay Frick II, 2014. © The Frick Collection, New York

La peinture de Bartolomé Esteban Murillo, marquée par l'influence flamande de Van Dyck, s'adaptait, par le style et les sujets représentés – scènes religieuses, madones contemplatives, tableaux de dévotion mystique – au goût et à la piété fervente des Espagnols envers l'Église catholique alors toute-puissante.

Par la narration picturale, les traits légers et énergiques, l'utilisation de la lumière, ses ensembles picturaux font parties des plus remarquables exemples de l'art baroque. L'exposition, montée avec la Frick Collection de New York, s'articule autour des deux seuls autoportraits connus de l'artiste, peints à des moments très différents de sa vie et réunis pour la première fois en deux siècles, de sept autres œuvres dont le portrait de l'historien Diego Ortiz de Zúñiga qui, suite à sa redécouverte dans le château de Penrhyn, au pays de Galles, a été attribué à Murillo et reconnu comme l'original.


THE NATIONAL GALLERY
TRAFALGAR SQUARE, LONDRES
WWW.NATIONALGALLERY.ORG.UK

Informations supplémentaires

  • Du: mercredi, 28 février 2018
  • Au: lundi, 21 mai 2018
  • Location: Londres
Rédigé par Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie