Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Frayeur impériale

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Frayeur impériale © DR

Alors que les fiançailles du prince Jean-Christophe Napoléon et de la comtesse Olympia Arco von Zinneberg viennent d'être annoncées, un fait divers a mis le jeune couple sous les feux des projecteurs quand le vol d'un important diamant provenant de l'impératrice Eugénie a été révélé par la presse.

La pierre qui se trouvait dans une serviette laissée par la comtesse dans sa voiture a heureusement été retrouvée quelques jours plus tard au grand soulagement de toute la famille. Le climat redevenu serein sera au beau fixe pour le mariage qui se déroulera sans doute au mois d'octobre. Héritier des prétentions napoléoniennes au trône de France, Jean-Christophe qui a une soeur prénommée Caroline est le fils de Charles Bonaparte et de la princesse Béatrice de Bourbon-Siciles.

 

Le comte Riprand et la comtesse Marie-Béatrice Arco von Zinneberg © DR
Le prince Jean-Christophe entouré de sa soeur la princesse Caroline et de sa mère la princesse Béatrice de Bourbon-Siciles © DR 

 

Il est très proche de sa grand-mère, la princesse Alix Napoléon, gardienne de la tradition. Cette dernière se partage entre Paris et la Suisse, où elle réside au château de Prangins, véritable musée dédié à la famille. Altesse Illustrissime, la comtesse Olympia Arco von Zinneberg est la fille du comte Riprand et de l'archiduchesse Marie-Béatrice d'Autriche-Este, elle-même fille de l'archiduc Robert et de la princesse Margarita de Savoie-Aoste. Soeur du prince Lorenz, elle descend des empereurs d'Autriche et des rois de Hongrie.

 

Le château de Moos, en Bavière © DR 

 

La famille Arco possède le château de Moos, en Bavière, où se déroulera sans doute la cérémonie nuptiale, mais aussi le château de Sankt-Martin im Innkreis, près de Linz, en Autriche, une résidence de chasse dans l'ancienne Tchécoslovaquie et une vaste demeure à Punta Cana. Olympia Arco qui descend aussi des rois de Bavière par son arrière-grand-mère la princesse Gundelinde a quatre soeurs, Marie-Thérèse, Marie-Gabrielle, Maximiliana et Giorgiana. Elle esdt cousine avec son fiancé par les Savoie, les Orléans, et les Habsbourg, notamment.

 

Olympia Arco et ses soeurs © DR 

 

Après un passage à Londres, dans la city, Jean-Christophe travaille principalement à New York dans le milieu bancaire. Nul doute que cette union entre les aigles impériales des Habsbourg et des Napoléon sera l'un des événements majeurs du gotha à l'automne.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées