Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Le prince Joachim de Danemark fête ses cinquante ans

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Le prince Joachim de Danemark fête ses cinquante ans © DR

Le fils cadet de la reine Margrethe II de Danemark et du prince Henrik va passer le cap de la cinquantaine alors que la cour vient d'annoncer qu'il s'apprête à s'installer en France avec les siens, pour une mission d'une durée d'un an. Il sera accompagné par sa deuxième épouse la princesse Marie et de leurs deux enfants : le prince Henrik, né le 4 mai 2009 et la princesse Athena, le 24 janvier 2012.

Début novembre 2015, Joachim avait rejoint la défense nationale dans le cadre de ses nouvelles fonctions d'expert auprès des forces armées. C'est à la suite de cette incorporation que le fils cadet de la Reine sera muté vers Paris à partir de l'été 2019. En effet, il a été invité par le ministère français de la Défense à participer à un programme intensif au Centre des Hautes Études Militaires de la capitale française avec comme but l'amélioration des relations militaires internationales.

 

 
© DR

 

Il a toutefois été précisé que le couple princier continuerait à honorer ses engagements officiels au Danemark. Voilà peut-être une nouvelle voie qui s'ouvre pour Joachim qui, moins populaire que son frère le prince héritier Frederik, semble souffrir du syndrôme des cadets qui peinent à trouver leur place au sein d'un clan royal.

 

© DR

 

Né le 7 juin 1969, Joachim de Danemark fait ses premiers pas dans la vie officielle lors de son baptême à la cathédrale d'Aarhus en présence de ses parrains et marraines : la princesse Benedikte de Danemark, le prince Harald de Norvège, la princesse Cristina de Suède et le comte Jean-Baptiste Laborde de Montpezat, son oncle paternel. Contrairement à ses contemporains, le Prince suivra des cours privés au palais d'Amalienborg avant de finalement intégrer le réseau public comme tous les garçons de son âge. Dans son cursus, un séjour en internat à l'École des Roches, à Verneuil-sur-Avre en Normandie, et un diplôme universitaire en économie agraire à l'Institut Naesgaard situé sur l'île de Falster, en mer Baltique. Le choix de cette orientation fait suite à un stage effectué dans une ferme pilote de Wagga, dans la Riverina australienne, mais aussi dans le but de reprendre le domaine de Schackenborg qui lui était destiné.

 

© DR 

 

Après avoir séjourné à Hong Kong durant deux ans, entre 1993 et 1995, le Prince est rentré au Danemark pour gérer les terres de sa propriété dont il a repris le contrôle à la même époque. Son étape asiatique ne fut pas anodine puisqu'il y rencontra celle qui allait devenir sa première épouse. Née Alexandra Christina Manley, la jeune fille a des origines britannique, chinoise, tchèque et autrichienne, un mélange plutôt explosif. Le mariage a lieu au château de Fredericksborg. Le couple recevra par souscription nationale treize millions de couronnes danoises qui serviront à la restauration du château de Schackenborg, reçu par le prince du dernier descendant de la famille Schack.

 

© DR

 

Joachim et Alexandra s'y installent en 1999 après une rénovation complète. C'est ici que grandiront leurs deux enfants, le prince Nikolaï, né le 28 août 1999 et le prince Félix qui voit le jour le 22 juillet 2002. Le bonheur ne sera que de courte durée puisque le couple se sépare en 2004. Le divorce est prononcé un an plus tard.

 

© DR

 

Après quelques mois, le prince rencontre la française Marie Cavalier. Elle est presque sa compatriote puisque Joachim qui est aussi comte de Laborde de Montpezat est à moitié français par son père. Il parle donc couramment la langue de Molière, comme d'ailleurs le danois, l'anglais et l'allemand. Le 3 octobre 2007, les fiançailles sont annoncées officiellement et le mariage suit le 24 mai 2008 dans l'église proche du château de Schackenborg. Après dix ans au Danemark, le couple va maintenant vivre à Paris, un éloignement temporaire qui favorisera sans doute l'épanouissement personnel du tout jeune cinquantenaire.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées