Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Les défilés de haute couture commencent demain et le Meurice affiche complet ? Changer de rive et allez essuyer les plâtres au Lutetia qui vient de rouvrir ses portes après quatre ans de travaux.

"Même si j'aime profondément l'art contemporain, j'ai un attachement pour l'art moderne. C'est grâce à Marcel Fleiss et à son fils David que j'ai rencontré le comité Picabia et pu réaliser de magnifiques tapis d'après des dessins originaux.

"Toujours ouvert, que ce soit le dimanche soir ou le 1er mai ! Un rêve à Paris ! Le cadre a aussi beaucoup de charme : c'est vraiment la brasserie 1900 dans son jus.

L'objet tient plus de la sculpture que du fauteuil... Et pourtant on peut s'asseoir dans l'Aspirale (photo), création iconique et ludique née dans la tête de Louis Durot en 1968. Deux ans auparavant, l'ancien chimiste devenu l'assistant de César avait découvert à ses côtés les potentialités de la mousse de polyuréthane.

"Je suis une inconditionnelle de Ralph Lauren, j'aime l'élégance de l'homme et de sa mode, sans oublier son art de vivre comme en témoigne son hôtel particulier boulevard Saint-Germain.

"Pour dîner, j'aime aller chez Toyo, l'ancien cuisinier particulier de Kenzo. C'est merveilleusement calme et dépaysant. Installé au comptoir ou dans une petite salle au fond, on voyage loin de Paris.

"C'est une galerie incontournable à Paris en matière de design contemporain. Didier et Clémence Krzentowski sont formidables, chaleureux et leur goût est très sûr.

"Je raffole des créations de ce pâtissier et chocolatier japonais. Arrivé en France en 1991, il a ouvert son premier atelier sept ans plus tard, et a été aussitôt adopté par l'univers de la mode comme Kenzo et Yamamoto, mais aussi Chanel et Dior.

"Ce bistrot italien est ma cantine et je m'y sens comme à la maison. Marchands de tableauxet passionnés de cuisine, les frères di Meo l'ont ouvert en 1978 et c'est devenu un lieu incontournable à Saint-Germain-des-Prés.

"C'est une institution où j'aime aller déjeuner ou dîner en famille. Magnifiquement situé face au théâtre de l'Odéon, ce restaurant est unique à Paris.