Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

La Thaïlande secrète le long du Mékong

  • Rédigé par Shanti Duparque
1 avis
La Thaïlande secrète le long du Mékong © DR

La région de l'Isan est encore peu connue et reste pour cela, un endroit authentique. Destinée aux voyageurs souhaitant découvrir la Thaïlande en parcourant des petits villages endormis le long du Mékong, cette partie du pays regorge aussi de beaux parcs nationaux, de rizières, de temples et de montagnes.

Une des provinces les plus caractéristiques du Nord-Est de la Thaïlande est incontestablement Loei. Bordée par le Laos où le Mékong est la frontière naturelle, ses lieux à découvrir proposent le visage d'une Thaïlande rurale et souriante. La vie y est tranquille et bien loin du tourisme de masse. Ici on parle thaï mais aussi Lao. Rien que cela, c'est déjà le dépaysement.

 

 
© DR 

 

Située au sein d'un environnement naturel et marquée par l'histoire, cette province livre ses trésors aux voyageurs épris de découvertes et d'aventures.

Coté nature et sport, on vous conseille ses trois parcs nationaux de Phu Kradueng, Phu Luang et Phu Ruea, parfaitement préservés. Ces sites sont les fleurons de cette province aux paysages champêtres particulièrement bucoliques. Dans le parc national de Phu Ruea, on y retrouve le point culminant, situé à plus de 1365 mètre au-dessus du niveau de la mer. En flânant quelques heures à cet endroit, vous pouvez apprécier son panorama, ses cascades, ses grottes et, qui sait, peut-être aurez-vous la chance d'apercevoir de nombreux animaux.

 

© DR 

 

Ensuite, direction Chiang Khan, un bourg agréable, situé sur les rives du Mékong. C'est encore un des rares endroits du pays où l'on peut goûter au charme d'un mode de vie simple, tout en douceur. Les maisons à l'ancienne ont conservé leurs belles façades et leurs vieilles portes en bois. Ici, une des principales choses à faire est de se lever dès six heures quand les lieux s'éveillent avec l'offrande traditionnelle aux moines.

 

 
© DR 

 

À l'aurore, c'est aussi le meilleur moment pour aller à Phu Thok Hill d' où l'on peut voir une mer de brume sur les montagnes et la ville. Chiang Khan, c'est aussi découvrir, à vélo, les majestueux paysages et couleurs qu'offre le Mékong et se rendre à travers le village pour aller à la rencontre des habitants, profondément gentils.

 

 
© DR 

 

Un des principaux attraits est aussi le coucher du soleil. Pour en profiter au maximum, vous pouvez monter dans un bateau du Mékong qui se posera plusieurs minutes au cœur de la nature.

Enfin, le marché de nuit reste l'activité locale la plus authentique puisqu'elle vous propose de découvrir des produits artisanaux d'une grande variété. Pour dormir, il y a des « Family House » ainsi que quelques hôtels très chics avec vue sur le fleuve.

 

 
© DR 

 

On poursuit notre route du Mékong en se dirigeant vers Nong Khai. Dans cette ville, un peu plus grande, on vous conseille de dormir dans la Guest House, Mut Mee Garden, située aussi au bord du fleuve et disposant d'un agréable jardin planté de grands arbres.

Là, au centre de la ville, il y a le temple Wat Lam Duan où un Bouddha est assis sur le toit. Vous pouvez y monter par un escalier et avoir une vue splendide sur le fleuve.

 

 
© DR 

 

À une vingtaine de kilomètres se trouve le lac aux lotus. Il est possible d'y faire un tour en pirogue et de n'y voir personne. En continuant votre route, rendez-vous à Mon Mai où se trouve le centre de sériciculture. Très peu visité, c'est pourtant un parc proposant des kilomètres de paysages uniques.

 

 
© DR 

 

Beaucoup décident de faire une excursion à Vientiane, la capitale du Laos. Mais sachez qu'elle est loin d'offrir la tranquillité et surtout la beauté des villes et villages situés de l'autre côté de son légendaire Mékong.

Rédigé par Shanti Duparque

Dans la même catégorie