Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Les Colombières

  • Rédigé par  Rédaction
0 avis
Chef-d’œuvre de Ferdinand Bac, le domaine des Colombières à Menton offre au visiteur fontaines, bassins, fresques, obélisques, statues, ponts et mausolée. Chef-d’œuvre de Ferdinand Bac, le domaine des Colombières à Menton offre au visiteur fontaines, bassins, fresques, obélisques, statues, ponts et mausolée. © Massimo Listri

Ferdinand Bac était un mondain de la Belle Époque doublé d'un artiste qui jouait avec brio de la peinture, de la caricature et de l'écriture. Il était aussi créateur de jardins, un jardinier fantasque qui signait "votre dévot jardinier". Une de ses plus belles réalisations se découvre dans le domaine des Colombières, une propriété mythique qui domine la baie de Menton.

Chargé de symboles, le parc de 3 hectares appelle à un voyage initiatique au fil de la Méditerranée. Une oliveraie de 200 oliviers plusieurs fois centenaires, des arbres rares comme un caroubier millénaire, probablement le plus vieux de France, des chênes verts, des allées d'ifs et des escaliers en pierre accrochés à la montagne... Bac souhaitait rendre sensible la latinité du paysage méditerranéen. Il trouvait oppressantes les compositions florales des Anglais installés à Menton. Dans ses jardins, il bannissait le gazon et le palmier, qu'il surnommait le "balai des tropiques", et d'autres essences exotiques acclimatées sur la Riviera. Il leur préférait les merveilleux cyprès sombres, les pins d'Alep et les oliviers sacrés de Toscane et de l'Ombrie.


LES COLOMBIÈRES

312 route de Super Garavan, Menton
(Alpes-Maritimes)
Visites guidées et visites conférences sur réservation
www.lescolombieres.com
www.tourisme-menton.fr

Rédigé par  Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie