Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Intronisation de l’empereur Naruhito

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Intronisation de l’empereur Naruhito © DR

Les monarques du monde entier s'étaient donné rendez-vous au Japon pour assister à l'intronisation de l'empereur Naruhito qui s'est déroulée au palais royal, à Tokyo, selon un rituel immuable qui date de l'ère de Nara (710-784).

Tout commence quand le souverain parcourt un couloir du palais dédié à la déesse Amaterasu et troque ses habits blancs, symboles de pureté pour une tenue d'apparat rouge évoquant la fertilité. Coiffe en laque noire tressée et sceptre en bois de cyprès blanc, Naruhito prend place dans le 'Takamikura', un trône de 6,5 mètres de haut qui pèse près de six tonnes et sur lequel veille un phoenix. Á l'intérieur, on a disposé son sabre et une pierre mythique, le Magadama, apportée par les Dieux.

 

La cérémonie de couronnement de l'empereur Naruhito du Japon
© Misc/Backgridus/Photo News

 

D'essence divine, l'empereur se proclame lui-même en lisant un texte qui, de nos jours, est approuvé par le Premier Ministre. Au terme de l'allocution, ce dernier crie trois fois 'Banzaï' pour entériner le couronnement. Les invités l'imitent ensuite avant que ne retentisse la musique de cour et que ne tonnent les canons des forces d'autodéfense.

 

Les invités au couronnement de l'empereur Naruhito du Japon
© Misc/Backgridus/Photo News

 

Non loin, l'impératrice engoncée dans une superposition de douze kimonos qui pèsent 20 kilos assiste à la scène depuis son trône, le 'Michodai', qui ne mesure que 5,70 mètres. Á l'issue de la cérémonie, près de 550.000 personnes, coupables de délits mineurs, seront amnistiées. La parade a été reportée au 10 novembre alors que la conclusion du rite aura lieu le 23 novembre au sanctuaire d'Ise, le plus important lieu de culte shintoïste du pays.

 

© DR

 

Parmi les invités d'honneur venus spécialement pour honorer Naruhito et Masako, on reconnaissait le roi Willem-Alexander et la reine Maxima des Pays-Bas, le roi Philippe et la reine Mathilde, le prince de Galles, le roi Felipe et la reine Letizia d'Espagne, le roi Carl-Gustav de Suède et la princesse héritière Viktoria, le grand-duc Henri de Luxembourg, le prince Albert de Monaco, le prince héritier de Jordanie, le prince Haakon de Norvège, le roi du Cambodge, le prince Frederik et la princesse Mary de Danemark, l'Émir du Qatar, le prince Aloïs de Liechtenstein, le roi et la reine du Bhoutan, le roi et la reine du Swaziland, le sultan de Brunei, le roi et la reine de Malaysie, le roi et la reine du Lesotho ou le prince Moulay Rashid du Maroc

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées

 

L'art prend l'air