Inscrivez-vous à notre newsletter

Magazine du mois

Septembre 2022

La nature comme horizon

Abonnez-vous

Offrir un abonnement

L'Edito

Dominique Misson de Saint-Gilles

Vive la rentrée !

Par les temps qui courent, notre défi le plus important est de protéger la nature… Notre nature ! Nous savons tous qu’un environnement sain est la clef du maintien d’un monde durable.

Chacun veut apporter sa pierre à l’édifice, mais trop souvent les idées se choquent et s’entrechoquent, au point d’aboutir à une véritable cacophonie contre-productive.

Les élus “verts”, à vouloir tout changer, vite – trop vite et sans toujours tenir compte des réalités auxquelles nous sommes confrontés – sont loin d’être réalistes. Probablement par manque de réelle identité et par inféodation à tel ou tel parti dont les objectifs sont souvent différents des leurs. On évoque souvent des concepts pas totalement compréhensibles par tous : développement durable, empreinte écologique, changement climatique…

Ces mots sont forcément complexes, mais ils cachent en vérité un réel phénomène : notre mode de vie impacte lourdement la planète et nous nous devons de le faire
évoluer au plus vite .

Mon rêve serait que nous trouvions des solutions intelligentes et praticables que nous puissions appliquer “naturellement”.

Nous avons toutes et tous entre les mains le pouvoir de faire bouger les choses dans le bon sens grâce aux choix que nous posons au quotidien, individuellement ou collectivement. Et même s’il est compliqué d’agir pour tout changer, certains gestes simples nous sont accessibles. Ainsi, des petits efforts qui semblent peut-être futiles auront un impact : se déplacer en co-voiturage, consommer local, construire des logements passifs, bien gérer ses déchets, travailler et se nourrir autrement…

Bref, des mesures simples que nous sommes tous en mesure d’appliquer, sans trop de contraintes.

Le bien-être de notre planète est devenu une question de survie… Et c’est surtout le moyen de protéger notre futur et celui de nos enfants.

Préserver l’avenir est devenu indispensable !