Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

 

Montagne : sports et chalets

 

 

Le meilleur et le pire sont l'essence de la vie

La vie nous apporte le meilleur et quelquefois le pire. Aujourd'hui, acculés, oui nous le sommes, mais nous ferons en sorte que du pire sorte le meilleur. Par ces temps on ne peut plus difficiles – d'épidémie majeure, de crise politique, de crise économique mon- diale à laquelle s'ajoute une crise financière qui voit tous les pays se surendetter... Nous essayons de faire face. Bref, comme je le disais plus haut : le pire ! Mais cette pandémie prendra fin avec l'arrivée imminente du vaccin tant attendu. Dès lors, nous reprendrons le mors aux dents et repartirons, de plus belle, à la conquête de notre futur. Bref, pour le meilleur ! Oui ! Nous avons tous en nous la capacité de rebondir et de surmon- ter les épreuves, afin d'abattre le pire et de sublimer le meilleur.

Il n'en demeure pas moins vrai que nous vivons, tous secteurs confondus, des moments extrêmement difficiles, pour ne pas dire critiques, et la presse en fait partie. Nombre de journaux, de magazines qui appartiennent à votre univers sont sur le point de jeter l'éponge. Aussi je vous demande de soutenir votre presse, chers amis lecteurs, et annonceurs. Face à ces difficultés majeures, aux mesures de confinement et de télétravail imposées, ainsi qu'au report de la Brafa 2021, à laquelle notre numéro de janvier était largement consacré, j'ai décidé de faire un numéro couplé décembre/janvier, un peu décalé.

Alors amis lecteurs, soyez nombreux à acheter L'Eventail, en kiosques ou en librairies. D'avance merci de votre soutien.

Entre grandes attentes et grosses incertitudes, ce Noël 2020 ne s'annonce pas tout à fait comme les autres. L'année qui s'écoule nous a obligés à nous recentrer sur l'essentiel, et quoi de plus essentiel que de nous retrouver, en famille, pour ces fêtes de fin d'année ? Ceci, bien qu'encerclés par ce maudit Covid. Alors, ce numéro je l'ai voulu très di- vers, joyeux, léger, porteur de bonheur pour créer une parenthèse enchantée au cœur d'une période tourmentée...

Comme à notre habitude, nous célébrons en décembre le mois du cocooning à la montagne et, comme souvent en temps de crise, la maison retrouve son statut de refuge. Nous avons donc sélectionné pour vous quelques très beaux chalets dont les propriétaires ont bien voulu nous ouvrir les portes... De même, nous n'avons pas oublié les belles tables de fêtes dressées pour vous avec la complicité d'amis bijoutiers qui nous ont prêté de belles pièces, issues de leurs collections, pour vous faire rêver, mesdames... Mais aussi, messieurs, pour faire briller les yeux de la femme de votre vie.

Toute mon équipe se joint à moi pour vous souhaiter un merveilleux Noël et de superbes fêtes de fin d'année, du bonheur en cascade, de l'amour en pagaille... Et la réalisation de vos projets les plus fous. Bon courage à tous et, surtout, prenez bien soin de vous et de vos proches... Et à l'année prochaine!

 

Dominique Misson de Saint-Gilles