Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Le nom de sa marque, Lutays (lisez Lutèce), rend hommage à Paris, ville de la mode et de la couture. Installé là-bas après avoir bourlingué dans le milieu, le Belge Jean-Baptiste Rosseeuw y crée des vestes pur luxe. 

Chanel aurait adoré... Avoir juste la rue Cambon à traverser pour aller chercher quelques madeleines au Ritz. Et plus encore ses petites mains qui auraient pu y acheter leur sandwich !

Rien de mieux qu'un parcours guidé par l'histoire de l'art pour se changer les idées. À partir du 18 mai, rendez-vous rue du faubourg Saint-Honoré chez Philippe Perrin pour commencer la flânerie, tout en se cultivant.

C'est un but de promenade idéal : aller découvrir des tableaux postimpressionnistes dans la maison de Gustave Caillebotte, à Yerres.

C'est à un étrange voyage que nous convient Hanane Hilmi et Jean-Noël de Soye de la galerie In Camera. Spécialisés dans la photographie artistique dont la dimension documentaire est sous-jacente, ils offrent leurs murs à Evgenia Arbugaeva, une artiste originaire de l'Arctique russe.

Le 14 avril, Christie's propose aux enchères un très beau tableau d'Henri Martin, peintre post-impressionniste connu pour ses représentations poétiques d'un monde idéalisé. Une œuvre rare à la jolie histoire, car elle se trouvait dans un immeuble Art nouveau que le professeur Henri Tissier avait fait construire boulevard Raspail, à Paris.

Le 11 mars 2001, les talibans, qui avaient pris le pouvoir en Afghanistan, organisaient la destruction de deux bouddhas de 38 et 55 mètres de haut, sculptés dans les falaises de Bamiyan. Les images de ce sacrilège firent le tour du monde, six mois avant celles de l'attentat du World Trade Center à New York.

"Un autre lieu dans lequel flotte l'esprit de Jean-Michel Frank. En 2013, l'endroit a été somptueusement redécoré par Peter Marino, mais comme l'homme a du goût et le sens de l'histoire, il n'a pas fait table rase du passé : on retrouve la marqueterie de paille si chère à Frank et même un tapis réédité d'après un dessin de Christian Bérard.

"C'est la plus ancienne enseigne de la place Vendôme. Quand je pousse la porte de cette institution, je renoue avec le Paris que j'aime et que je me désole de voir disparaître. Ici, tout m'enchante.

"Spécialiste de l'Art déco, Anne-Sophie Duval a exposé les créateurs les plus remarquables des années 1930 : Jean-Michel Frank, Alberto Giacometti, André Groult, Armand-Albert Rateau, Pierre Chareau, Jean Dunand.