Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

 

Provence

 

  

 

Quel bonheur de vous retrouver... Enfin !

Pendant cette période de confinement j'ai voulu, amis lecteurs, maintenir le contact avec vous et vous apporter un peu de sérénité et de légèreté, ceci avec l'aide et la complicité de nombreux amis fidèles à l'Éventail : Philippe Geluck, Patrick Weber, Gerald Watelet, la princesse Alexandre de Belgique et tant d'autres... Tous se sont prêtés au jeu et je les en remercie de tout cœur.

J'espère que nos flashs, nos news, nos capsules vidéo, nos recettes, nos concours vous ont apporté des petites bouffées d'oxygène et d'espérance, et ont renforcé ce lien privilégié qui nous lie depuis de nombreuses années.

Je remercie tout particulièrement Philippe Geluck qui nous a fait l'amitié de réaliser notre première couverture post-confinement avec le talent qu'on lui connait. 

Cette période – ô combien difficile à vivre – a engendré une déprime générale, face à notre impuissance devant la tragédie. Privés de nos liens sociétaux, elle nous force à nous remettre en question !
L'épidémie remet la nature au centre du jeu... Elle nous rappelle que si nous sommes tous dans le même bain, nous n'en sortirons que tous ensemble... Dans ce contexte, l'égoïsme n'est pas de mise.
Nous nous devons de redéfinir le sens que nous voulons donner à notre manière de vivre ensemble : mettre en place de nouvelles manières de travailler, d'enseigner, de protéger la santé et la recherche.

Nous sommes en train de redécouvrir que les comportements collectifs civiques et disciplinés nous protègent des vulnérabilités individuelles... Tirons l'enseignement de cette crise et allons de l'avant.

Et, surtout, ne passons pas sous silence les quelques effets positifs de cette crise. En effet, l'impact sur une nature qui n'a jamais été aussi belle... Un air qui n'a jamais été aussi pur... Des relations humaines et une solidarité qui n'ont jamais été aussi extraordinaires, à commencer bien entendu par le personnel soignant faisant depuis des mois des miracles et gérant l'impossible. Il mérite notre admiration, notre gratitude et, certainement, un soutien inconditionnel.

Mais il n'y a pas que le monde médical. Nombreux sont les artistes qui se sont solidarisés pour apporter des lueurs d'espoir et de bonheur. N'oublions pas non plus les citoyens, simples anonymes qui ont su trouver les gestes qu'il fallait pour venir en aide aux plus fragiles et les soutenir... Autant de véritables anges gardiens que cette tragédie a révélés.
Bravo à tous pour cette solidarité !

Alors, "haut les cœurs" ! Ne regardons plus dans le rétro, reprenons le cours de la vie, plus forts encore.

Dans ce numéro d'été, du retour à la vie, nous avons essayé de vous concocter un opus rempli d'oxygène et de fraîcheur, fleurant bon la lavande, le thym, l'origan, la sarriette et le romarin. Vous l'aurez compris, il s'agit d'un voyage au cœur de la magnifique Provence.
Pour en saisir l'âme, nous vous ferons découvrir ou redécouvrir la splendeur des Gorges de l'Ardèche, vous serez séduits par une promenade inoubliable dans les Alpilles, entre Saint-Rémy et les Baux-de-Provence. Et vous ne manquerez pas la visite des plus beaux villages de l'arrière-pays.

Je ne voudrais pas terminer cet édito sans remercier les partenaires qui ont bien voulu nous soutenir par leur présence dans ce numéro "spécial retour", pour permettre à L'Éventail de reprendre son envol.
Merci également aux nombreux partenaires qui, pendant la période de confinement, ont généreusement doté nos concours en cadeaux pour permettre à nos lecteurs de mieux supporter leur isolement.

Bel été à tous ! Continuez à prendre soin de vous en restant prudents.

 

Dominique Misson de Saint-Gilles