Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

 

Berlin, 30 ans déjà !

 

  

 

 

 

Berlin, la ville décomplexée !

 

Au risque de paraître provocatrice, je pose la question : le Mur de Berlin est-il une œuvre d'art ou tout bonnement un témoignage lié à l'histoire de la bêtise humaine... ? Bêtise souvent destructrice, mais toujours vaincue par la raison qui finit par prendre le dessus.

L'ouverture du Mur de Berlin, puis sa chute accompagnée par celle des régimes communistes ont stupéfié le monde occidental.

Peu de spécialistes avaient compris les mouvements de fond qui changeaient la donne.

Même la France, dans le concert des nations, n'aura pas compris le sens de l'histoire et n'aura pas senti le vent nouveau qui soufflait sur les deux Allemagnes. Ainsi, le président Mitterand, lors d'une déclaration au cours de sa visite officielle en RDA en décembre 1989, révélait au monde un manque certain de vision... Car un an plus tard – contrairement à ce qu'il disait – l'Allemagne était réunie par la volonté de deux hommes qui marqueront à jamais l'histoire : Mikhaïl Gorbatchev et Helmut Kohl.

L'Europe cessera, dès lors, d'être divisée "en deux", suscitant l'admiration du monde libre, aspirant à la paix !

Mais devinez où nous en sommes aujourd'hui, trente ans plus tard ?

Berlin, tournée volontairement vers l'avenir après ce passé tragique, vit sa reconstruction sous l'égide des plus grands architectes... La ville a vu les choses en grand : monuments, musées, parcs, centres commerciaux... En perpétuel mouvement culturel et artistique, elle fascine !

Jeune, ouverte et décalée, c'est une ville où tout semble permis ! C'est Berlin que de nombreux grands artistes contemporains ont choisi pour y élire domicile et y exprimer leurs talents... Ainsi, la "Berlin Art-Week" a attiré plus de 80 000 visiteurs, contribuant à faire de cette capitale allemande une des grandes métropoles du marché de l'art contemporain, et plus particulièrement un haut lieu du $street art$.

Les graffitis qui camouflent des pans entiers de certains quartiers changent des lieux glauques ou inquiétants en véritable musée à ciel ouvert, où les œuvres font partie du décor.
Berlin, c'est bien sûr les vestiges du Mur... Mais aussi des centaines de galeries d'art, clandestines ou pas (on en compte plus de 500...), des squats, des immeubles décrépis, des boîtes de nuit cachées dans des entrepôts désaffectés....

Et s'il est prouvé que le vent de la liberté donne des ailes à l'esprit d'entreprise, à la création artistique et à la diversité créatrice et créative, Berlin assure ! Elle est passée du cercle vicieux du passé au cercle vertueux du présent et du futur.

Alors suivez- nous et découvrez au travers des yeux de L'Éventail, ce "nouveau Berlin", désolidarisé du passé que lui a imposé l'histoire.

 

Dominique Misson de Saint-Gilles