Inscrivez-vous à notre newsletter

François Didisheim

14 March 2023

On l’a déjà écrit les semaines précédentes, ce prix a été attribué à Thibaud Elzière et Quentin Nickmans qui, « avec eFounders, aident les rêveurs à faire de leur start-up une réalité » comme le dit si bien Thomas de Bergeyck, l’animateur de la cérémonie. Chaque award ayant un parrain, il en fallait un à la hauteur de ce prix très convoité. Ainsi fût Michel Croisé, au CV long comme le bras… qui parle pour lui. Jugez plutôt : Président de Sodexo Belgique-Luxembourg, il est aussi membre du Comité de Gestion d’Actiris, du Comité stratégique de la FEB, il siège au conseil d’administration de Partena Professional ainsi que de BECI et de Comeos. Il est Président des fédérations européennes et belges des entreprises de catering et membre actif de 2030, groupement de leaders engagés pour la durabilité !

Michel Croisé © Pierre-Olivier Tulkens

En sa qualité de Parrain d’un Lobby Award prestigieux, il lui a été donné de remettre le prix aux lauréats précités et nous en avons profité pour converser un peu avec lui. Une conversation avec un homme ayant connu une telle réussite ne peut être qu’enrichissante. Michel Croisé précise d’emblée qu’il n’a pas accepté ce rôle à la légère : « Ces dernières années, les secteurs de la restauration dite collective et des services facilitaires ont été parmi les secteurs les plus impactés. Sodexo, leader du marché, a dû faire face à des défis colossaux. Ce sont ces circonstances d’exception qui m’ont motivé à accepter de parrainer le LOBBY AWARD du Leader économique. »

À ce stade, ce qui nous semblait particulièrement intéressant, c’est justement comment notre interlocuteur perçoit un leader. Lui qui en est un et qui en côtoie d’autres tous les jours : « Si c’est bien entendu valable pour tous les secteurs, le tissu économique en particulier a besoin aujourd’hui d’avoir des leaders inspirants pour se recréer. Le leadership ne se décrète pas, les leaders sont reconnus comme tels. Le leadership économique, politique, médiatique demande plus que jamais un comportement exemplaire à tout niveau, sans compromis. Les leaders vertueux, inspirants, dont nous avons tant besoin, sont ceux qui nous font rêver, à tous les niveaux. Ce sont ceux qui nous donneront envie de les prendre en exemple, faute d’agrandir encore la déconnexion avec les institutions. Cela demande de l’authenticité et de l’humilité ! » Michel Croisé ne serait-il pas un peu optimiste… pour ne pas dire… utopiste ?

© Pierre-Olivier Tulkens

Si certains pensent que ces remises de prix sont futiles et servent plus à flatter l’égo des lauréats qu’autre chose, le patron de Sodexo n’est pas de cet avis : « Les cérémonies de récompenses et de remises de distinction sont plus importantes que certains ne pourraient le penser. Elles mettent des personnes d’exception en lumière. Il s’agit d’une belle preuve de reconnaissance du travail accompli. Mais plus qu’une reconnaissance du mérite, cela implique un rappel des devoirs d’exemplarité et de moteur du changement. Il s’agit donc plutôt d’une charge qui demande de prendre des risques pour faire bouger les lignes. Ces risques sont souvent à la source de tant de satisfactions personnelles « quand on regarde en arrière et qu’on a eu plus de réussites que d’échecs » (pour paraphraser le fondateur de Sodexo, Pierre Bellon). Cela demande avant tout d’être le leader de sa vie et de faire ce que l’on aime et rêve ! C’est la base du rayonnement et de la conviction. »

Newsletter Lobby du 3 mars 2023, rédigée par François Didisheim, fondateur de Lobby. Retrouvez Lobby, la revue des cercles du Pouvoir, ici

Arts & Culture

Belgique, Ixelles

Du 16/02/2023 au 25/03/2023

Publicité

Tous les articles