Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Les perles de Maria Vita Goral

Belgique, Liège

Du 28 mars 2023 au 30 novembre 2023

Art ContemporainExpositionLiègeMaria Vita Goral

Perles et pont. Deux éléments à haute valeur symbolique s’unissent comme par évidence dans l’intervention de l’artiste Maria Vita Goral. Le pont de Fragnée s’est mué en espace de dialogues.

Fin avril, alors que le ciel est bleu et le soleil bien présent, le pont de Fragnée à Liège ouvre un nouveau chapitre de son honorable existence. Inscrit en 2013 au Patrimoine exceptionnel de la Région wallonne, le pont surplombe la Meuse au niveau de son confluent avec l’Ourthe. Passage quotidien pour de nombreux piétons, cyclistes et autres automobilistes, il a été érigé entre 1901 et 1905 pour l’Exposition universelle de Liège sur le modèle du pont parisien Alexandre III. Il se voit alors flanqué d’une statuaire de Victor Rousseau : quatre Titans, un à chaque coin. En 1940, il est détruit sur ordre du Ministère national de la Défense. Il est reconstruit à l’identique et à nouveau inauguré en 1948 (le tablier gagne 1,2 m de largeur). Il fit l’objet d’une vaste campagne de restauration entre 1993 et 2000. En 1999, il est mis en lumière par l’artiste français Yann Kersalé. Au printemps 2023, les quatre titans reçoivent chacun un appendice délicat : une perle, selon une idée originale de Maria Vita Goral. « Le projet est né dans le cadre d’un appel à projet du collectif Co-legia mais il demandait plus de temps que le délai impartit vu le nombre d’autorisations nécessaires, comme celle du service fluvial (…).  Malgré cela, je ne voulais pas abandonner car le premier permis était déjà délivré. J’ai reçu un soutien immédiat du service du patrimoine et de l’échevinat de la culture de la ville de Liège, spécialement d’Anne Gougnard. » explique l’artiste.

Comme une évidence

© Pôle Design

© Pôle Design

© Pôle Design

© Pôle Design

Une perle posée dans un coquillage. Victor Rousseau aurait pu avoir l’idée. Les quatre teintes de perle : rose, jaune, noir et blanc sont celles qui existent dans la nature, en fonction de leur origine. « À l’état naturel, on trouve des perles noires à Tahiti, des blanches du Japon,… un peu comme les couleurs de peau à travers le monde » complète Maria Vita Goral. « Les quatre couleurs choisies pour le pont de Fragnée font référence à la richesse culturelle et naturelle qui doit être respectée au travers des frontières, lois, valeurs morales et démocratiques de notre temps. Les perles possèdent une signification symbolique et métaphorique, à travers les régions et les époques elles peuvent se révéler un accessoire de séduction, une manière de célébrer, un mode de purification, une amulette (…) et elles mettent toujours en valeur. » Ces mots résonnent comme un crédo pour l’artiste ukrainienne basée à Liège depuis une dizaine d’années. “Moi je viens d’Ukraine, c’est l’horreur là-bas, mais comme partout ! La beauté, on doit la protéger.”

Dialogues, au pluriel

Perle Noire © Lucy Shartz

© Lucy Shartz

© Pôle Design

© Pôle Design

“Je voulais que ce projet offre un regard sur l’art contemporain coexistant avec l’art de l’époque, en pensant aux ressources de notre terre ainsi qu’aux valeurs démocratiques, à la diversité culturelle ainsi qu’aux responsabilités artistiques vis à vis de l’environnement urbain.” continue Maria Vita Goral. Les motifs des coquillages et des perles, de la couleur et du symbolisme de ces dernières avec l’universalité, les époques, les artistes (architecte, sculpteur, plasticien) et les regardeurs dialoguent dans cette œuvre intitulée « Les perles universelles ». Le pont est un lieu de passage, un espace qui relie, il fait communiquer deux rives, des mondes différents. « Plusieurs femmes voilées m’ont demandé pourquoi les statues sont nues. Et pourquoi la perle dans le monde musulman c’est le symbole de l’érotisme. (…) Moi je veux simplement montrer que chacun est beau et qu’il porte ses valeurs avec dignité, amour et beauté ».

A l’heure où nous écrivons ces lignes, la prolongation de l’installation pour une durée de cinq ans est à l’étude. Le dossier est entre les mains de la commission du patrimoine wallon qui doit vérifier que les matériaux utilisés pour les perles, en vieillissant, ne vont pas abimer les Titans de Rousseau.

Pont de Fragnée, Liège, Belgique

I wish you where here

Arts & Culture

L’exposition “I wish you were here” propose par ses cinq artistes nationaux et internationaux de considérer autrement le médium de la carte postale. Plus qu’un simple carton 10x15cm, c’est une trace que l’on laisse d’un paysage, d’un folklore, d’une personne. On écrit au verso pour transmettre quelques mots à un être cher, un ami, un confident. La carte reste dans les archives familiales, prend place dans un album et puis devient en quelque sorte muette. On ne connait plus son expéditeur, son destinataire, il ne reste plus que l’image, le recto.

Belgique, Saint-Gilles

Du 12/09/2024 au 19/10/2024

Informations supplémentaires

Perles Universelles

Du 28 avril au 30 novembre 2023
Le pont de Fragnée de Liège, Belgique
@mariavitagoral

Dédale 2023

Du 7 au 29 octobre 2023
Huy (en ville), Belgique
www.centrecultureldehuy.be/agenda/dedale-2023

Publicité

Pierre Bonnard, Baigneurs à la fin du jour

Bonnard et le Japon

Arts & Culture

Perspective renversée, aplanissement et saturation de l’espace, lignes en arabesques… Nombreuses sont les affinités formelles entre les estampes japonaises de l’ukiyo-e, ces “images du monde flottant” de l’époque Edo (1603-1868), et les peintures de Pierre Bonnard.

France, Aix-en-Provence

Du 30/04/2024 au 06/10/2024

Tout l'agenda