Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Gloria de Thurn und Taxis, princesse aux deux visages

1 avis
Sharing on Facebook
Gloria de Thurn und Taxis, princesse aux deux visages © DR

Provocatrice à souhait, la princesse punk, jetsetteuse impénitente, s'est aujourd'hui transformée en porte-étendard du catholicisme intégriste, un revirement qu'elle assume pleinement alors qu'elle vient de fêter ses soixante ans.

Le personnage est complexe, attachant sous certains aspects, remarquable par d'autres et tout bonnement détestable, de façon ponctuelle. Fille du comte Joachim von Schönburg-Glauchau et de la comtesse Beatrix Széchényi von Sárvár und Felsövidék, Gloria naît à Stuttgart mais passe son enfance en Afrique où son père est en poste comme journaliste, notamment au Togo et en Somalie. Elle rentre en Allemagne pour poursuivre ses études et rencontre à 19 ans le prince Johannes, héritier célibataire de la maison de Thurn und Taxis qui eut le monopole postal dans tout l'empire, depuis l'époque de Charles Quint. Quand la famille perd sa charge, elle se reconvertit et très vite la fortune devient colossale mais Gloria n'en a cure, elle veut s'amuser et elle trouve dans le Prince un complice consentant.

 

Le prince et la princesse Joachim von Thurn und Taxis le jour de leur mariage
© DR

 

Il a 54 ans à l'époque et s'apprête à défrayer la chronique. Les deux tourtereaux convolent au château ancestral de Ratisbonne le 31 mai 1980. La mariée porte une robe romantique et un diadème provenant des Joyaux de la Couronne de France... rien de plus classique mais tout va très vite changer ! Gloria ressort les bijoux des coffres, se teint en orange, vogue sur le yacht princier et organise des fêtes sans fins. La plus extravagante célèbre les soixante ans de Johannes, en présence du gotha et d'invités tels que Mick Jagger, Malcolm Forbes ou Adnan Kashoggi. Soixante pénis en massepain décorent le gâteau. L'alcool coule à flot et heureusement, le Prince n'a pas fourré les amuse-bouches de laxatifs. Blagues potaches, drogues, sexe et rock and roll... dix ans d'insouciance.

 

Portrait de la princesse Gloria von Thurn und Taxis
© Piero Oliosi/Polaris/Photo News 

 

Trois enfants voient le jour : Maria Theresa, Elisabeth et Albert. La descendance est maintenant assurée et Gloria ne compte pas. Des motos, des robes haute-couture, des voyages et de nombreuses œuvres d'art figurent au menu des dépenses. La fête cesse brusquement quand le Prince s'éteint de façon inopinée à 64 ans. Gloria est dévastée mais après une période de deuil rigoureuse, elle prend les rênes des entreprises familiales car elle veut préserver l'empire pour son fils. Véritable cigale, elle se mue à trente ans en femme d'affaires redoutable.

 

La princesse Gloria von Thurn und Taxis et ses enfants
© DR

 

Elle se sépare d'objets précieux, de joyaux, de 24 voitures mais aussi des banques et des usines métallurgiques. Tout est réorganisé et celle que le chroniqueur américain Bob Colacello avait surnommée la princesse TNT, porte des tailleurs stricts, s'occupe désormais de ses enfants et pousse des chaises de malades à Lourdes. Le virage à 360 degrés s'accompagne de nouvelles amitiés. Gloria partage sa vie avec la princesse Alessandra Borghèse tout en fréquentant les protagonistes d'un catholicisme conservateur.

 

La princesse Gloria von Thurn und Taxis danse sur scène avec une comédienne déguisée en Fifi Brindacier
© DR

 

Elle tourne entre l'Allemagne, Rome où elle a un pied à terre, son appartement de New York et sa propriété du Kenya où elle a d'ailleurs fêté ses 60 ans. Le château de Ratisbonne, largement ouvert au public, accueille maintenant un marché de Noël et des festivals de musique, du classique au rap, et Gloria participe activement, montant sur la scène, à la rencontre d'un public conquis !

On la voit à Paris pour l'inauguration de l'exposition de ces portraits, à Budapest, à la prestation de serment du président Viktor Orban, dans la cité éternelle, en aparté avec Benoit XVI, ou à Washington, pour l'anniversaire de son amie Hillary Clinton. Insaisissable, Gloria continue son parcours contre vents et marée et se fout bien de l'opinion des autres.

 

Rédigé par 

Actualités liées

 

Dans la même catégorie