Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Delphine : le geste d’apaisement du Roi

3 avis
Sharing on Facebook
La princesse Delphine de Saxe-Cobourg-Gotha devant sa dernière œuvre La princesse Delphine de Saxe-Cobourg-Gotha devant sa dernière œuvre © Bert Van Den Broucke/Photo News

Au terme d'un procès à la surmédiatisation pesante, l'heure serait-elle enfin à l'apaisement ? L'initiative du roi Philippe de rencontrer sa demi-sœur semble l'annoncer.

Vivement salué, ce geste fait honneur à l'esprit d'ouverture d'un homme profondément soucieux d'autrui. Le tête-à-tête a eu lieu dans le cadre privé du palais de Laeken et une photo a immortalisé l'instant. Elle a été diffusée accompagné d'un communiqué conjoint libellé comme suit : « Ce vendredi 9 octobre, nous nous sommes rencontrés pour la première fois au Château de Laeken. Notre rencontre fut chaleureuse. Nous avons eu l'occasion d'apprendre à nous connaître lors d'un long et riche échange qui nous a permis de parler de nos vies respectives et de nos centres d'intérêt communs. Ce lien va désormais se développer dans un cadre familial ».

 

Gezamenlijke boodschap van de Koning en Prinses Delphine: Op vrijdag 9 oktober hebben wij elkaar voor de eerste maal...

Publiée par Belgische Monarchie Monarchie belge Belgian Monarchy sur Jeudi 15 octobre 2020

 

Le palais a aussi confirmé le prédicat de Delphine en employant Son Altesse Royale, un détail qui en a surpris plus d'un. Soucieux de ne pas entraver le bon déroulement du système judiciaire, le souverain s'était jusqu'ici abstenu, au grand dam de Delphine, encore meurtrie par une longue procédure. Une autre surprise attendait la nouvelle princesse avec l'émission d'un autre communiqué émanant cette fois du Belvédère, résidence du roi Albert et de la reine Paola : « Je me rallie sans réserve au communiqué que le Roi et la Princesse Delphine viennent de publier et je me joins à l'esprit de ce message. Mon épouse et moi-même sommes très heureux de ce qui a été réalisé à l'initiative du Roi, prémices de jours meilleurs pour tous et en particulier pour Delphine ». Dont acte.

 

Le roi Albert et la reine Paola de Belgique
© Bert Van Den Broucke/Photo News

 

Le contenu ne laisse pas d'étonner d'autant que d'aussi bonnes dispositions, bien tardives au demeurant, auraient pu éviter un déballage qui fut dommageable aux deux parties. Hypocrisie ou volonté ultime de réparer ce qui peut encore l'être, ces deux phrases cachent bien des mystères. Quant à Delphine, soulagée et épanouie, elle vient d'inaugurer l'une de ses œuvres dans la ville de Saint-Nicolas, non loin d'Anvers, au cœur du parc Gerda. Un LOVE géant qui reflète déjà un nouvel état d'esprit et une évolution dans le parcours atypique de celle qui fut longtemps considérée comme une artiste rebelle.

 

Portrait Delphine de Saxe-Cobourg-Gotha, nouvelle princesse de Belgique, reconnue par le roi Albert II
© Mathieu Golinvaux/ /Photo News

 

Il est à espérer que Delphine pourra très vite panser ses blessures et, qu'après avoir donné une conférence de presse, somme toute bien inutile, renouera avec la discrétion et la dignité inhérentes à un titre qu'elle porte désormais de droit.

Rédigé par 

Actualités liées