Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Découvrez les bonnes adresse de:
Rédaction


Une belle carrière à la RTBF, une maman accomplie et de beaux projets en tête: Armelle est une femme à l’élégance naturelle, éprise de simplicité et d’authenticité. Rencontre.


Rédaction

Direction parvis Saint-Boniface pour un dîner improvisé avec cette figure de proue de la chaîne publique. À peine maquillée et pourtant éclatante. Si on la voit moins aujourd’hui sur le petit écran, elle n’en reste pas moins active. Un château à gérer et deux enfants à élever, ça prend du temps !

Depuis trois ans, c’est au château de Ry qu’elle vit. Mariée au comte Frédéric d’Aspremont Lynden, la célèbre présentatrice y élève ses deux fils, Gatien et Douglas. “Terriblement bruxelloise”, elle affirme pourtant goûter au bonheur d’être à la campagne. “Un lieu majestueux”, dit-elle où elle a beaucoup de responsabilités mais où elle fait des rencontres étonnantes.

“Récemment, j’ai accueilli une famille juive qui s’était cachée dans la demeure pendant la guerre. J’ai vécu un échange humain incroyable !” raconte-t-elle. Elle le dit, elle a trouvé un véritable sens à sa vie ! Armelle prépare d’ailleurs le défilé du jeune styliste Bernard Depoorter qui se déroulera dans sa propriété en avril prochain. Aristocrates, presse, people…

Tout le gotha y sera invité. “Il faut mettre à l’honneur nos jeunes talents belges !”

SES BONNES ADRESSES