Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

A un mois de la naissance...

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
Le ventre bien marqué, la duchesse de Cambridge a assisté aux commémorations pour les soldats anglais tombés en Afghanistan Le ventre bien marqué, la duchesse de Cambridge a assisté aux commémorations pour les soldats anglais tombés en Afghanistan © Droits réservés

Dans à peine un mois, la duchesse de Cambridge donnera naissance à son second enfant. Si elle a éludé la visite officielle du président du Mexique, elle a assisté à différents actes officiels ces derniers jours.

Il y a peu, les tabloïds d'Outre-Manche ont évoqué l'agacement du prince Charles qui se plaignait de voir assez peu son fils et sa belle-fille, pourtant visiteurs assidus des Middletons. Querelle de clocher ou mésentente passagère?

 

 

Un service à la cathédrale Saint-Paul célébré en hommage aux 453 britanniques soldats tombés en Afghanistan a mis en présence trois générations de Windsor et il semblerait, au vu des sourires échangés, que les relations semblent au beau fixe. La duchesse de Cambridge a devisé longuement avec son beau-père, échangeant nombre de sourires. Voilà qui vient démentir les rumeurs toujours tenaces en Albion.

 

 

Bleu canard pour la reine Elizabeth, escortée par son époux, le duc d'Edimbourg, mais aussi par le prince Charles, la duchesse de Cornouailles, le prince Harry, le duc d'York, les comtes de Wessex et le prince William accompagné de sa tendre moitié, en bleu nuit, le ventre notablement bombé. Dans l'attente de l'heureux événement, les pronostics sont ouverts...un frère ou une soeur pour le petit Georges... il faudra encore patenter un mois!

Rédigé par Christophe Vachaudez

Dans la même catégorie