Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Letizia subjugue Paris

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
Le couple royal a été reçu dans la soirée par François Hollande Le couple royal a été reçu dans la soirée par François Hollande © Droits réservés

Leur précédent voyage avait du être dramatiquement annulé suite au crash de l'avion de la compagnie German Wings. Les souverains espagnols sont donc revenus dans la capitale française afin de consolider de façon officielle les liens d'amitié avec leur voisin d'outre-Pyrénées.

Felipe VI et Letizia s'envolèrent le jour du premier anniversaire de l'abdication de Juan-Carlos et furent reçus avec les honneurs de la garde présidentielle par François Hollande à l'Arc de Triomphe. Les observateurs remarquèrent avec amusement la présence de Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, en Première dame improvisée. Un accueil cordial certes, mais aucune inclinaison de la tête, aucun baisemain de la part du Président français qui semble avoir oublié les bonnes manières, pourtant mises en pratique dans l'Hexagone depuis quelques siècles. Les photographes eurent tout le loisir d'immortaliser l'élégance de Letizia en ensemble beige avec rehauts ajourés signé Felipe Varela, son coutier favori de l'épouse.

 

© Droits réservés

 

L'après-midi, nouvel assaut impeccable pour la visite de l'exposition Velazquez au Grand Palais avec un chemisier bleu roi et une jupe fleurie griffée Carolina Herrera. Le soir, un dîner de gala fut donné à l'Elysée avec au menu, salade de homard aux asperges de Piolene, dos de bar au piment d'Espelette avec petits légumes de printemps, fromages et dessert. Le lendemain, la maire de la ville-lumière, Madame Anne Hidalgo fut chargée d'escorter Felipe et Letizia, pour l'inauguration d'un jardin dédié aux espagnols qui contribuèrent à libérer Paris.

 

© Droits réservés

 

Les souverains se rendirent au Sénat avant de déjeuner à Matignon et de rallier l'Assemblée Nationale où le Roi prononça un discours en français. Son père fut le premier souverain à s'adresser à l'hémicycle, voici bien des années. Après un entretien avec Madame Irina Bokova, directrice générale de l'Unesco, les souverains reçurent leurs compatriotes pour un dîner à l'ambassade d'Espagne. Le troisième et dernier jour fut consacrée à l'économie avec des rencontres visant à favoriser les échanges commerciaux entre les deux pays. Le Roi et la Reine firent également une halte à l'Institut Cervantes, voilà qui clôturait de façon appropriée une visite d'État au pays de Molière !

 

 

Rédigé par Christophe Vachaudez