Inscrivez-vous à notre newsletter

Sylvie Dejardin

04 October 2022

Candice Mangon, enseignante de yoga, forte de ses huit ans de formation en  Belgique et en Inde, et de douze ans d’expérience, explique comment cet art séduit aujourd’hui de plus en plus d’adeptes.

Candice Mangon

L’Éventail – Le yoga est devenu une pratique incontournable ces dernières années. Les photos inondent les réseaux sociaux. Comment expliquer cet engouement ? Quels sont ses fondements et ses atouts ?
Candice Mangon – Le yoga est plus un art qu’un sport à proprement parler. C’est une discipline holistique qui engage plusieurs dimensions de l’être humain et signifie “connexion”. C’est une union entre le corps, l’âme et l’esprit. Le yoga vise tout d’abord à améliorer la qualité du mental en nous connectant à notre corps et à notre souffle. La respiration joue ici un rôle central. Quand on inspire, on prend de l’énergie, de la force, du “prana”, quand on expire on est dans une énergie de relâchement, d’apaisement, d’abandon et de lâcher-prise. C’est un outil fabuleux pour faire le vide et se concentrer sur le moment présent. Dans un monde qui promeut la performance, la compétitivité, il permet de s’offrir un moment de reset essentiel à tout un chacun pour garder santé et énergie, quel que soit votre âge. C’est un merveilleux allié pour développer souplesse, mobilité, lubrification des articulations et renforcement des muscles profonds. Il pré-sente le grand avantage de mobiliser toutes les parties du corps, en douceur. Il est donc tout à fait possible d’être un jeune octogénaire, souple, heureux, plein d’énergie, en grande forme physique et mentale, lorsqu’on pratique le yoga régulièrement, depuis plusieurs années.

Le yoga permet de faire circuler l’énergie vitale au niveau des chakras et des méridiens. Grâce à son action relaxante, il assure un sommeil de meilleure qualité, la digestion est facilitée, on arrive à chasser plus facilement ses pensées négatives, etc. Le yoga est également complémentaire au sport, mais, à sa grande différence, il n’y a pas de compétition. Il développe souplesse, concentration, équilibre et force dans le corps, nécessaire à toute discipline sportive. L’élève progresse à son rythme et évolue tout au long de sa vie, sans se blesser. Le yoga permet de se poser, de prendre un moment pour soi, d’évacuer les tensions qui parasitent le bien-être. Le succès de cette discipline s’explique par son efficacité à réduire un stress omniprésent et à améliorer l’état global de la personne. C’est un anti-dépresseur naturel.

– Vous avez ouvert votre centre, Shanti Yogi, à Rhode-Saint-Genèse, en 2017. Comment se déroulent les séances ? Qui peut pratiquer le yoga ?
– Je propose des séances collectives, avec maximum dix personnes, des séances semi-privées, avec de plus petits groupes de cinq personnes et des séances individuelles. J’utilise principalement trois outils du yoga dans les cours collectifs : les asanas qui sont des postures destinées à entretenir la santé et la souplesse ; le pranayama, c’est-à-dire le contrôle du souffle pour favoriser le calme de l’esprit et la recharge de l’énergie ; et enfin le dhyana ou méditation pour atteindre un état paisible.

En individuel et en semi-privé, je pratique un yoga thérapeutique qui est un coaching taillé sur mesure selon les demandes et les objectifs des pratiquants. J’y ajoute d’autres outils, en fonction des affinités, comme les mantras qui sont des chants sacrés hindous, des pratiques énergétiques, des visualisations ou affirmations positives. Chacun peut ainsi reproduire chez soi, en toute autonomie, les exercices en fonction du temps qu’il peut y consacrer, de son état d’esprit et des endroits du corps qu’il désire travailler. La pratique du yoga est une hygiène de vie qui donne de merveilleux résultats si les exercices sont réalisés dans le respect des limites de chacun, avec régularité et sur le long terme. L’évolution est alors constante et le bien-être au rendez-vous.

cours groupe trikonasana parsva

– Quels conseils pouvez-vous donner pour pratiquer le yoga en toute confiance ?
– Puisqu’il n’y a pas d’accès à la profession, quiconque peut s’autoproclamer professeur de yoga, sans aucune formation, ni expérience. Il est donc important de bien choisir l’enseignant qui proposera un yoga qui s’adapte à vous, et non l’inverse. En effet, le yoga peut blesser si les postures ne sont pas correctement réalisées. Faites confiance à votre corps s’il vous chuchote d’arrêter quand un exercice crée des tensions ou des gênes physiques. Le yoga ne remplace en aucun cas l’approche médicale. Demander conseil à son médecin peut s’avérer nécessaire pour le pratiquer en toute quiétude. Les cours bondés avec de très nombreux élèves ne permettent pas à l’enseignant de corriger chacun, ce qui,  selon moi, n’est pas profitable, que ce soit sur le court ou le long terme. Mieux vaut choisir une petite structure avec un enseignant de yoga certifié pour une prise en charge plus personnalisée et pour obtenir des résultats concrets sur son bien-être physique et mental. Une séance de yoga, c’est un moment que l’on s’octroie au quotidien, une pause bien nécessaire pour remplir ses batteries et être en forme toute l’année.

Informations supplémentaires

Adresse

Shanti Yogi
Chemin des Ramiers 3,
1640 Rhode-Saint-Genèse, Belgique

Publicité

Tous les articles

Publicité