Inscrivez-vous à notre newsletter

François Didisheim

14 February 2022

Lobby Awards 2021 palmarès

300 invités triés sur le volet, le prestige de Bozar, Sophie Wilmès faisant office de marraine et Thomas de Bergeyck à la présentation : les Lobby Awards 2021, après un report forcé, ont été un vrai succès. Et le palmarès fut à la hauteur de la soirée : exceptionnel !

Commencons par la révélation de l’année, élue en collaboration avec la rédaction de LN24. Le choix s’est porté sur l’Union saint-gilloise. En effet, le club de football bruxellois déjoue tous les pronostics cette année. Promu en D1A (l’élite footbalistique à l’échelle du championnat belge) à l’issue de la saison dernière, les spécialistes prévoyaient une saison difficile pour les unionistes. À la surprise générale, ils trônent en tête du classement avec déjà 10 points d’avance sur leur dauphin anversois. Et si l’Union jouait la Champion’s League l’année prochaine ? Imaginez un peu la tête de Lionel Messi découvrant le parc Duden…

Les joueurs de foot de la Royale Union saint-gilloise

Les joueurs de la Royale Union saint-gilloise au sommet du football belge © Peter De Voecht/Photonews

Restons dans le domaine footballistique avec le buzz de l’année. L’équipe de Lobby l’a décerné à Pablo Andres. Les amateurs de football et d’humour belgo-belge n’ont pas pu passer à côté de son clip déjanté pour soutenir nos Diables Rouges à l’Euro. Parti d’une simple blague avec le rappeur Roméo Elvis, le clip a fait un tabac sur YouTube et les réseaux sociaux. Un prix amplement mérité pour celui qui est devenu un des rois de l’humour en Belgique.

Quittons le monde du sport pour aborder la catégorie suivante : le Lobby de l’année. Quoi de plus normal que de décerner ce prix… quand on s’appelle Lobby. Il a été attribué à Guy Pieters. Le célèbre marchand d’art a fait parler de lui cette année pour avoir permis à son ami, l’artiste Christo, de pouvoir « emballer » l’Arc de Triomphe à Paris. Un rêve que l’artiste avait depuis les années 60. Il aura fallu attendre qu’il soit décédé pour le voir se réaliser (Guy Pieters sera l’invité de L’Eventail le 3 mai prochain, au Cercle Royal Gaulois. Inscrivez-vous ici).

Guy Pieters

Le galeriste belge Guy Pieters © DR

Soucieux de mettre en valeur la Wallonie, région trop souvent et parfois injustement décriée, un award a aussi été remis au Leader wallon de l’année. Et dans cette catégorie, c’est la société montoise Ecosteryl qui a décroché la timbale. Actif dans le traitement des déchets médicaux, cette société fait partie de ceux qui ont su tirer profit de la crise sanitaire. Désormais en pleine expansion, elle bénéficie également d’un soutien de la Région.

Comme chaque année, nous avons aussi réuni un jury prestigieux de journalistes afin de décerner plusieurs autres awards. Celui du Leader économique de l’année à ainsi été décerné à Cohabs, opérateur actif sur le marché des logements partagés. Dans une catégorie qui nous tient particulièrement à coeur, le Leadership féminin de l’année, le jury à choisi de mettre à l’honneur la militante Adélaïde Charlier, du mouvement Youth For Climate. Au même titre que le Leader wallon, il nous semblait important de mettre en avant un bruxellois. Et c’est Pierre Hermant qui a été choisi. Celui qui est à la tête de la société Finance&Invest.Brussels y connaît un vrai succès, malgré la crise sanitaire.

Pierre Hermant

Pierre Hermant, leader bruxellois de l'année 2021 pour le jury des Lobby Awards © DR

Notre jury éminent a aussi voulu rendre un hommage à Karen Northshield. Cette belgo-américaine se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment, à savoir à l’aéroport de Zaventem le 22 mars 2018, jour funeste où le terrorisme a touché la Belgique. Elle raconte ce traumatisme dans un livre poignant « Dans le souffle de la bombe ».

Mais que seraient les Lobby Awards sans leur leader (toute catégories confondues) de l’année ? Ce prix convoité revient cette année à… (roulement de tambour)… Shane McLeod. Le néo-zélandais à conduit nos joueurs de hockey, les Red Lions, au titre suprême aux Jeux Olympiques de Tokyo. Un néo-zélandais qui fait résonner la Brabançonne jusqu’au Japon valait bien les honneurs de notre cérémonie.

Shane McLeod, sélectionneur de l'équipe nationale belge de hockey

Shane McLeod, brillant sélectionneur de l'équipe nationale belge de hockey © DR

Pour déguster ce palmarès et les magnifiques personnalités qui le composent, procurez-vous le dernier Lobby ou allez sur le tourne page du lobby 54 !

Newsletter Lobby du 11 février 2021, rédigée par François Didisheim, fondateur de Lobby. Retrouvez Lobby, la revue des cercles du pouvoir, ici

Photo de couverture : © So High Level Belgique

Scène & Spectacles

Publicité

Tous les articles