Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Se reconnecter à soi pour mieux manger

  • Rédigé par Florence Thibaut
4 avis
Sharing on Facebook
Se reconnecter à soi pour mieux manger © DR

Le confinement forcé et la peur du Covid-19 ont réveillé beaucoup d'inquiétude. Certains ont tenté de calmer leur stress en compensant par la nourriture. En renouant avec les sensations, le courant du mindful eating permet de retrouver une relation plus saine à l'alimentation.

Si certaines personnes ont pris le temps de cuisiner et de manger plus sainement lors de la crise sanitaire, d'autres ont vidé leur frigo pour calmer leur angoisse. Le mindful eating ou le fait de manger en pleine conscience peut aider à retrouver une forme de sérénité. Le fondement de la pratique est avant tout prendre le temps de s'écouter et d'être en phase avec ses sensations. « Le point d'entrée est de ramener les gens dans leur corps et dans le temps présent. Pour cela, on peut se concentrer sur sa respiration, être attentif à ce qu'on ressent et à sa couleur émotionnelle. On peut sentir ses pieds au sol ou ses points de contacts avec sa chaise. Une fois l'attention ramenée, on est plus conscient de ce qui suit », explique Valérie Chatel, sophrologue, coach et psychothérapeute, qui s'intéresse à cette discipline depuis des années.

 

La nutritionniste spécialiste du mindful eating et de la pleine conscience Valérie Chatel
© DR

 

Respecter son rythme

Prendre le temps et en finir avec le mode pilote automatique est un autre réflexe essentiel pour se réconcilier avec l'alimentation. « Déconstruire les gestes automatiques est une étape importante pour apporter la bonne réponse à un besoin. On mange souvent parce qu'il est l'heure ou parce qu'on s'ennuie et non pas parce qu'on a faim. Il y a toute sorte de clichés comme celui qui décrète que laisser dans son assiette est mal élevé. Il faut sentir ce qui est juste pour soi. Ainsi, on dénombre plusieurs types de faim, dont la faim pratique ou la faim du cœur pour se remonter le moral. On mange, par exemple, maintenant parce qu'on n'aura pas le temps ce soir ».

 

 

Pour retrouver le plaisir de manger, il ne faut pas hésiter à solliciter ses autres sens, de la vue à l'ouïe. « On peut observer les couleurs et les formes, jouer avec les textures, se laisser chatouiller par les odeurs ou encore toucher les aliments. Se faire plaisir est essentiel », poursuit la spécialiste. Dans un e-book téléchargeable sur son site, Valérie Chatel propose 10 clés pratiques pour développer une relation plus sereine avec la nourriture. Parmi celles-ci, le fait de ralentir, par exemple, en posant ses couverts entre chaque bouchée et en regardant son assiette avant de manger. « Manger en pleine conscience, c'est finalement être là physiquement, mentalement et émotionnellement, ici et maintenant », achève Valérie Chatel.

 

www.valeriechatel.com
www.facebook.com/humanessencebyranivaleriechatel
 
Rédigé par Florence Thibaut