Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Une princesse de Belgique en Thaïlande

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
La princesse Léa de Belgique au stade de football de Chiangra La princesse Léa de Belgique au stade de football de Chiangra © DR

C'est à l'invitation du comte Gérald van der Straten Ponthoz que la princesse Léa s'est envolée pour la Thaïlande dans le cadre de la Fondation Gustave Rolin-Jaequemyns.

Ce grand personnage belge qui fut le conseiller du roi Rama V aida le souverain à moderniser les institutions du pays. Son descendant direct qui s'est installé voici presque 20 ans dans le Nord, non loin de la frontière birmane, à Chiangrai, s'est donné comme mission d'honorer la mémoire de cet homme d'état et de pérenniser les relations d'amitiés existant entre les deux pays et les deux familles royales.

 

La princesse Léa de Belgique et un éléphant en Thaïlande
La princesse à Ayuthaya © DR

 

Á travers cette fondation nommée d'après le titre qui fut concédé à Gustave Rolin-Jaequemyns par Rama V, c'est à dire Chao Phya Abhai Raja Siammanukulkiy, le comte œuvre principalement au profit des ethnies minoritaires, là où il a élu domicile. La visite débuta par un dîner de gala à Bangkok, en présence des souverains du Lesotho ou encore du grand-duc Georges de Russie, mais aussi une rencontre touchante à l'ambassade de Belgique avec le plongeur belge Ben Reymenants qui sauva les écoliers thaïlandais bloqués dans une grotte par une inondation et qui était décoré de l'Ordre de Léopold.

 

La princesse Léa de Belgique et Ben Reymenants
La princesse assiste à la remise de l'ordre de Léopold au plongeur belge qui a sauvé les écoliers thaïlandais d'une grotte inondée © DR

 

Afin de constater le travail réalisé, la Princesse s'est ensuite rendue à la rencontre de la population du Nord, dans cette partie encore authentique de la Thaïlande. L'accueil fut à la hauteur de l'événement pour les habitants, très sensibles aux titres royaux. L'épouse du prince Alexandre fut conviée par les descendants du dernier monarque de l'antique royaume de Nan, assista à des spectacles de danse, monta à dos d'éléphant et renoua avec les représentants des ethnies minoritaires qu'elle avait rencontrés lors d'un précédent voyage.

 

La princesse Lea de Belgique avec les héritiers du dernier roi de Nan 
La princesse avec les héritiers du dernier roi de Nan © DR

 

Ils lui avaient réservé une surprise en la peignant en leur compagnie sur un panneau ornant le stade de football construit sous la houlette de la fondation. Au terme de ce périple humainement très riche, la Princesse reçut lors d'un deuxième dîner de gala un dragon, reproduction réduite d'un autre dragon de papier exécuté pour l'occasion par un artiste thaïlandais...un symbole de bienveillance que la princesse emportera dans ses bagages avec d'innombrables souvenirs.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées

 

Dans la même catégorie