Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Noces d'argent en Jordanie

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Noces d'argent en Jordanie © DR

Après les princes héritiers du Japon, Naruhito et Masako, c'est au tour des souverains jordaniens de célébrer leurs noces d'argent.

Rania Al-Yassin rencontra le prince Abdallah lors d'un dîner en août 1992. Née au Koweit de parents palestiniens, la jeune fille avait alors 22 ans et détenait un diplôme en Business Administration de l'Université du Caire. Il ne fallut pas six mois pour que les fiançailles soient annoncées. Éperdument amoureux, le Prince emmène l'élue de son coeur dans le désert pour de longues ballades en moto. On les voit pratiquer le ski nautique en mer rouge ou survoler le pays en hélicoptère.

 

 
© E-Press Photo.Com /Photo News

 

Séduite par l'humour et le bon sens d'Abdallah, Rania ne résiste pas longtemps et le mariage suit le 10 juin 1993. La robe, en soie, rebrodée de fils d'or, a été dessinée par le couturier britannique Bruce Oldfield qui habille aussi la princesse de Galles. Á l'époque, le Prince, pourtant premier fils du roi Hussein, n'était pas l'héritier puisque selon la coutume en vigueur, le trône devait revenir à l'aîné des représentants mâles de la dynastie Hachémite, en l'occurrence le prince Hassan, frère du Roi. Toutefois, le monarque changea l'ordre de succession le 24 janvier 1999, quelques semaines avant sa mort, et privilégia Abdallah né de son mariage avec Antoinette Avril Gardiner, plus connue sous le nom de princesse Muna. Le 7 février 1999, la Jordanie avait ainsi un nouveau roi de 37 ans. Il faudra attendre le 22 mars pour que Rania soit officiellement proclamée reine, un honneur que ne connaissent pas toutes les épouses des souverains jordaniens.

 

 
© DR 

 

Le couple a quatre enfants : le prince Hussein, né le 28 juin 1994, les princesses Iman et Salma qui ont vu le jour respectivement le 27 septembre 1996 et le 26 septembre 2000, et le prince Hashem, né quant à lui le 30 janvier 2005. Très vite, Rania s'est montrée un soutien précieux pour son époux dont la position, au coeur de l'échiquier précaire du Moyen-Orient, a toujours été délicate. Défenseur de la paix, le roi Abdallah bin Hussein s'impose d'emblée comme un négociateur de premier plan et entretient d'excellentes relations tant avec les États-Unis qu'avec les pays arabes.

 

 
© E-Press Photo.Com /Photo News 

 

Avec son épouse, il forme un couple soudé, uni par une complicité et une admiration mutuelles que les Jordaniens n'ont aucune peine à ressentir. Ils symbolisent aussi la modernité et le progrès. Après 25 ans de mariage, rien ne semble émoussé dans cette histoire d'amour qui a résisté au temps et aux épreuves, un bel exemple pour leurs quatre enfants !

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées