Inscrivez-vous à notre newsletter

Olivia Roks

17 June 2022

Eventail.be – Pourquoi le nom Kobido ?
Nathalie Bouchon Poiroux – Le Kobido, signifie étymologiquement : méthode ancestrale de beauté. Ko veut dire ancien et Bi beauté, alors que Do désigne la voie. Ce massage d’origine japonaise est une combinaison de massages de traditions chinoises. Pour les anciens, le visage est un indicateur de son état de santé. Les Japonaises utilisent cet art traditionnel comme anti-rides naturel. Rappelons que dans la tradition japonaise, les massages font parties des éléments nécessaires à la bonne santé au même titre que l’alimentation et l’exercice physique.

– Quelles sont les grandes lignes d’un soin Kobido ?
Le Kobido s’est développé tel un art ancestral japonais de prévention du visage intégrant un massage facial japonais permettant de faire circuler l’énergie du visage et du cou. Il était d’ailleurs très prisé par les impératrices japonaises car il permettait de préserver la beauté du visage. Par la suite, au cours du XIXe siècle le Ko Bi Do évolua grâce à des méthodes françaises de massage et de soin du visage qui firent leur apparition au Japon. Aujourd’hui, selon les maîtres, il peut se pratiquer avec des produits de soins (huiles fines) ou à sec. Apprendre le Ko Bi Do dans son art traditionnel demande des années d’apprentissage car il est basé sur plusieurs centaines de techniques avec beaucoup de variantes, dont 48 techniques de base qui suivent les différents visages et leurs caractéristiques esthétiques appelées techniques signatures. C’est un véritable lifting naturel alliant des techniques par percussions, des techniques de lissages, de drainage et des pressions spécifiques mais aussi l’utilisation d’outil de massage comme un ridoki (rouleau), Gua Sha…. Il nécessite aussi un investissement personnel important car la gestuelle et la mise en pratique de l’enchaînement des divers gestes doivent ressembler à un balai de danse, exécuté avec les mains dans une harmonie et une totale fluidité qui caractérise l’exigence de ce soin ancestral.

© Dolce La Hulpe

– Quelles sont ses principales vertus ?
Ce soin permet d’équilibrer le Ki (énergie en japonais), c’est-à-dire à équilibrer l’ensemble des circulations physique, psychique, émotionnelle et énergétiques dans le corps et l’esprit. Pratiqué de façon régulière, le Kobido lisse les traits du visage par la stimulation des fluides, des muscles, des nerfs et des méridiens du visage. Les rides sont moins prononcées, le teint est éclatant, les traits du visage sont reposés et stimulant des zones reflexes du visage, le corps est revigoré et reposé. Un sentiment d’apaisement traverse l’ensemble de l’être. C’est un soin holistique par excellence !

© DR

– Pourquoi fait-il fureur aujourd’hui ?
Cette technique est en plein essor pour ceux et celles qui sont convaincus que les massages spécifiques et holistiques sont une alternative naturelle, une autre façon de prendre soin de soi. Une voie militante et radicale qui vise un art de vivre au quotidien. L’art du massage du visage est l’art de ralentir et d’entretenir une voie de douceur et d’amitié avec soi.

– Expliquez-nous le soin Kobido de Cinq Mondes ?
Le visage est la partie du corps la plus exposée aux intempéries et aux agressions extérieures, mais aussi la plus touchée par les conséquences du stress (cernes, poches sous les yeux, teint pâle ou rougeur). Physiologiquement, le visage est la zone du corps possédant le plus de muscles et pourtant la moins travaillée. On commence avec l’étape de purification, le secret de la jeunesse de la peau. Les impuretés, bactéries et traces de maquillages sont éliminées de la surface cutanée. Vient ensuite le renouvellement cellulaire, le secret d’une peau lumineuse. Il s’agit d’un soin détox manuel grâce aux pincements jacquet activateur d’oxygène de la peau. L’exfoliation permet ensuite d’éliminer les peaux mortes et d’apporter encore plus d’éclat. Troisième étape, le massage Ko Bi Do, un mélange harmonieux de manœuvres tonifiantes, énergétiques et de manœuvres drainantes. Il stimule la circulation énergétique du visage mais également de l’ensemble du corps, il permet de libérer les tensions musculaires du visage, du cou et du décolleté afin de rendre la souplesse et l’élasticité de la peau. Nous travaillons entre autres des méridiens comme le gros intestin, celui de la vessie pour favoriser l’élimination des toxines, le méridien du triple réchauffeur pour activer les trois foyers énergétiques du corps et améliorer la circulation énergétique, le méridien de l’estomac pour faciliter l’assimilation, le méridien de la vésicule biliaire pour calmer le mental. Même si la combinaison de ces techniques garantie un résultat immédiat, pour bénéficier de tous les bienfaits du Ko Bi Do, ce massage doit être pratiqué régulièrement.

© Dolce La Hulpe

– Quels sont les gestes Kobido que l’on pourrait adopter chez soi ?
Nous pouvons faire des percussions toniques avec le bout des doigts et le poignet relâché, sur l’ensemble du visage après un nettoyage profond de la peau. Puis réaliser de gros pincements tractants ascendants de la peau et lâcher d’un coup sec en partant du bas du visage et en remontant jusqu’au front. Utilisez le ridoki de zamac. Grattez sur les zones marquées du visage avec la partie plate du Ridoki : sur la zone de la ride du lion, la zone sillon-nasogénien. Puis lissez avec vos mains en faisant de grands lissages ascendants depuis le menton vers les pommettes. Depuis le coin de l’œil interne vers les tempes. Sur le front depuis le haut des sourcils vers la racine des cheveux. Faites tous ces gestes en vous souriant et en étant détendu.

Le massage Ko Bi Do se pratique dans divers instituts et entre autre dans les spas Cinq Mondes où il existe en deux versions, un de 50 minutes à 110€ et un d’1h20 à 150€.
Spa Cinq Mondes à La Hulpe, Chau. de Bruxelles 135, 1310 La Hulpe
www.dolcelahulpe.com/spa

Publicité

Tous les articles

Publicité