Rédaction

28 March 2019

© Jeroen Verrecht

Du 14 au 17 mars 2019, cette manifestation bruxelloise a rassemblé 95 exposants internationaux et confirme sa volonté de présenter des pièces de design de collection, éditées en séries limitées. La créativité s'est renforcée, notamment, grâce à l'ouverture de cette présentation aux designers récemment diplômés, mais pas que... La diversité stimulante des galeries et le choix éclectique des créateurs ont composé deux autres atouts majeurs.

Des matériaux venus d'ailleurs

Une matière inédite dans le domaine des luminaires, le nid d'abeille : « La lampe Nida, inspirée d'un nid d'abeille à l'état naturel, avec des polygones offrant une diffraction cinétique de la lumière, possède une structure en aluminium venue de l'aéronautique et une finition chromée or », précise Vincent Poujardieu qui l'expose bientôt à Paris (La Promenade du Collectionneur, du 3 au 8 avril 2019, Hôtel Meurice).

Lampe Nida, création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK. © Eloi Ficat (www.poujardieu-design.fr, www.galeriegosserez.com, www.oak-gallery.com)

Sortie de la Design Academy Eindoven, Roxane Lahidji a inventé un matériau époustouflant, le marbre de sel : « Le procédé s'inspire de la technique italienne de la scagliola, un stuc de marbre à base de plâtre, résine et colle de lapin. » Imitant également le marbre, les créations du duo Sment, ou la roche issue du projet Pareidolia de Gaspard GraulichPrivate Choice, du 4 au 7 avril 2019, Palais de Tokyo à Paris), renouvellent les idées préconçues sur le béton.

Projet Marbled salts, création Roxane Lahidji. © Yen-An-Chen, Ronald Smith  (www.roxanelahidji.com
Projet Pareidolia, collection Prélèvements, création Gaspard Graulich. © Yoann Houlber (www.gaspardgraulich.com)

Wendy Andreu, elle, a travaillé la corde de coton et le silicone pour façonner trois assises, mises au point en impression en 3D autour de modèles en métal. Avec ses couleurs pastel nacrées, le mobilier écologique pour enfants de la firme EcoBirdy, fabriqué à partir de jouets en plastique recyclé, a été récompensé, cette année, par deux awards. La table Flora de Marcin Rusak, au plateau capturant dans la résine un semis de fleurs, revisite l'Art nouveau. Tandis que le bureau Gold Graph, en verre animé d'un décor à la feuille d'or 24 carats, du belge Xavier Lust, joue avec les variations de la lumière.

Table Flora, création Marcin Rusak chez Spazio Nobile. Photo © Jeroen Verrecht (www.spazionobile.com, www.marcinrusak.com
Bureau Gold Graph, création Xavier Lust. © Xavier Defaix (www.xavierlust.com

Des idées poétiques

Clin d'œil entre passé et numérique pour la créatrice Pascale Risbourg : en téléchargeant l'application en réalité augmentée Admented (une solution technique que L'Eventail utilise aussi depuis l'été dernier pour vous offrir une exéprience de lecture unique. Découvrez-là ici), ses scénettes inspirées de la Toile de Jouy racontent, en toute élégance, les préliminaires d'ébats coquins..!

Papier peint Toile de Jouy érotique, création Pascale Risbourg, en réalité augmentée avec Admented. Faites l'essai tout de suite en téléchargeant l'application ici. © Pascale Risbourg (www.pascalerisbourg.com

Quant à la créatrice textile anversoise Nathalie Van der Massen, elle joue avec les fils de trame et de chaîne pour créer des jeux subtils de transparences. Dans son cadre en bois, son paravent Aki en lin, soie et caoutchouc tisse des décors abstraits où l'imagination s'envole...

Paravent Aki, création Nathalie Van der Massen et Charlotte Vlerick. © Jeroen Verrecht (www.nathalievandermassen.com, www.akiparavent.com)

La prochaine édition de Collectible se déroulera du 12 au 15 mars 2020.

www.collectible.design 

Publicité

Tous les articles

Publicité