Inscrivez-vous à notre newsletter

Camille Misson

04 February 2022

Sacré Valentin

Lorsque Cupidon a décoché l’une de ses flèches et que l’amour est venu sceller deux destins, cela mérite bien de fêter l’événement. Et justement, un certain Valentin a fait du 14 février une date très spéciale pour tous les amoureux. A-t-il réellement existé ou n’est-ce qu’une tradition inventée ou une légende urbaine ? Plusieurs hypothèses ont retenu notre attention.

Du côté des Romains

On aimerait croire que Valentin ait été un prêtre romain vivant au IIIe siècle sous le règne de l’empereur Claude II, dit « le Cruel ». En quête d’effectifs pour son armée, ce dernier attribua le manque d’engagement des hommes au désir de ne pas quitter la cellule familiale. Il décida donc d’interdire les mariages. Valentin continua malgré tout à les célébrer. L’Empereur, averti de sa désobéissance le condamna à mort. En prison, Valentin rencontra la fille aveugle de son geôlier. Avant d’être décapité, il lui rendit la vue en lui envoyant un petit mot signé « ton Valentin ».

Du côté des païens

Bien que rien ne vienne confirmer cette version, il se dit aussi que la Saint-Valentin remplace seulement les Lupercales, une fête en hommage à Lupercus, dieu assimilé à la fécondité chez les Romains et à la découverte de Romulus et Rémus. Après avoir sacrifié un bouc dans le Lupercal, grotte mythique, deux jeunes hommes, vêtus uniquement d’un pagne, assistaient à la cérémonie, puis arpentaient les ruelles de Rome. Armés de lanières taillées dans la peau du bouc sacrifié, ils fouettaient les femmes rencontrées, leur souhaitant d’avoir un enfant dans l’année. L’action était sensée les rendre fécondes. Toute ressemblance avec notre Valentin a bien sûr été jugée peu probable.

Plus vraisemblable

Il semblerait qu’en Angleterre, le 14 février serait le jour le plus propice à la reproduction des oiseaux. Les poètes des XIVe et XVe siècles se seraient emparés de l’événement pour inventer le mythe de la fête des amoureux. Mais ce n’est qu’aux environs du XIXe siècle que celle-ci a connu un extraordinaire essor avec la création des « Valentin« , des petits mots doux que s’échangeaient amis et amoureux. Les références amicales ont disparu peu à peu pour réserver cette date seulement aux amoureux. Aujourd’hui, les jolies cartes de vœux envoyées pour l’occasion ont fait place à une coutume un brin plus mercantile et les souhaits, aussi sincères soient-ils, s’échangent de plus en plus souvent par textos. Il n’empêche que la tradition est plutôt jolie. À nous d’en faire un moment très particulier en réinventant l’histoire.

Publicité

Tous les articles