Inscrivez-vous à notre newsletter

François Didisheim

21 March 2023

« Il n’existe pas de manuel ou de recette pour mener un bon leadership. Mais j’ose affirmer que pour être un leader, les notions empathiques sont aussi importantes que les compétences intellectuelles. Le QE est encore plus important que le QI ! Et c’est bien sur ce point que la situation se gâte souvent : un chef d’entreprise peut exceller dans les chiffres, mais posséder peu, voire aucune compétence empathique pour gérer, motiver et inspirer une équipe ». On vous avait prévenu, avec Kristel, ça décoiffe !

Peu de leaders expriment à juste titre ce point de vue. Et beaucoup de capitaines d’industrie oublient même cet aspect des choses. Or, dans notre société actuelle, le bonheur et le bien-être des travailleurs semblent indispensables pour faire fonctionner une entreprise. « Les valeurs de notre entreprise pharmaceutique et son approche holistique correspondent très bien à ma mission “Prendre soin des autres… pour vivre mieux” ». Et notre interlocutrice d’enfoncer le clou : « Nos employés demeurent au cœur de la réflexion et des actions quotidiennes. Le livre Wellbeing = Profit, écrit par ma sœur Ann De Bisschop, indique d’ailleurs très clairement que des employés en bonne santé, heureux et motivés, sont le capital le plus important. Pour obtenir des bénéfices, il faut une équipe forte et motivée. Et exprimer son appréciation est primordial pour obtenir l’engagement de tous »

Dans l’ouvrage Wellbeing = Profit, l’auteure théorise sur le concept des “4C” : Communication, Collaboration, Connexion et le mot anglais Care. Kristel De Bisschop détaille pour nous cette théorie, tout en précisant d’emblée que les 4C dont parle sa sœur Ann dans son livre, sont également son leitmotiv et son inspiration en tant que leader.

  • Communication : elle est plus importante que jamais dans le travail hybride. Il est essentiel de pouvoir exprimer son ressenti et de donner un feedback régulier.
  • Collaboration : « Je n’ai pas le temps en ce moment » est une déclaration à éviter, car les employés ne perçoivent aucun engagement envers leurs priorités. Un directeur se doit d’être accessible et disponible pour permettre aux gens de se développer.
  • Connexion : autrement dit, organiser des moments de « check-in », prendre le temps d’écouter les collaborateurs et leur faire confiance.
  • Care : ce mot est utilisé de manière trop futile. Il signifie bien plus que d’offrir une bouteille de vin ou une corbeille de fruits. Le bien-être est une responsabilité partagée entre l’entreprise, le manager et le collaborateur.

Nous l’apprenons enfin, notre experte a un leitmotiv dans lequel elle croit dur comme fer : « Be well to Be at your Best » Tout un programme !

Pour terminer, je me permettrai de citer cette phrase de Ronald Reagan, ex-président US, qui convient parfaitement aux idées et aux concepts défendus par la directrice des Laboratoires Pierre Fabre Benelux : « Le plus grand leader n’est pas nécessairement celui qui fait les plus grandes choses. Il est celui qui amène les gens à faire les plus grandes choses. » Édifiant !

Krsitel De Bisschop remet le prix du Leader Féminin à Ilam Khadri lors de la cérémonie des Lobby Awards 2022 © Pierre-Olivier Tulkens

Ah oui, j’oubliais. Aux Lobby Awards, Kristel De Bisschop et les Laboratoires Pierre Fabre Benelux ont parrainé l’Award du Leader Féminin de l’année. Et c’est Ilham Kadri, CEO de Solvay, qui a raflé la mise. Ce qui ne pouvait pas mieux tomber pour illustrer à merveille l’esprit avec lequel la directrice de l’entreprise Pierre Fabre Benelux envisage le leadership gagnant-gagnant.

Newsletter Lobby du 10 mars 2023, rédigée par François Didisheim, fondateur de Lobby. Retrouvez Lobby, la revue des cercles du Pouvoir, ici

Foires & Expositions

Vie mondaine

23/01/2024

Publicité

Tous les articles