Inscrivez-vous à notre newsletter

France, Metz

Du 11 juin 2022 au 06 février 2023

Tokujin Yoshioka, Crystalized Chair_Venus, 2008. © ADAGP Paris

Du biomorphisme, influence de la nature sur les formes artistiques, née au XIXe siècle, au biomimétisme, en passant par la biofabrication et la recréation du vivant à travers le design numérique, la référence à la nature est omniprésente dans l’histoire du design, jusqu’à ses explorations les plus futures. Et 400 œuvres, partagées par 90 créateurs ne prétendent pas démontrer l’intégralité du sujet mais plutôt son caractère universel.

Marlène Huissoud, Cocoon Cabinet #6, 2018. © ADAGP Paris

Marlène Huissoud, Cocoon Cabinet #6, 2018. © ADAGP Paris

En France, la pionnière Charlotte Perriand, dès les années 1930, photographiait les productions de Dame Nature – os, branches, feuilles, cailloux, galets, rochers… – pour composer des albums d’inspiration. Plus tard, le designer Serge Mouille reprend les formes de l’escargot, de la conque, de la lèvre et même du sein féminin pour dessiner ses Formes noires et ses célèbres luminaires. Dans les années 1950, Sōri Yanagi, George Nelson, Eero Saarinen ou Arne Jacobsen… convoquent, dans leur univers, des formes organiques. Les noms de leurs sièges n’en font pas mystère : Papillon, Noix de coco, Tulipe, Cygne, Œuf

Sōri Yanagi, tabouret Butterfly, 1954. © ADAGP Paris

Sōri Yanagi, tabouret Butterfly, 1954. © ADAGP Paris

Aux États-Unis, à la même époque, Ray et Charles Eames travaillent sur les problèmes d’ergonomie et de confort pour fabriquer leurs sièges Plywood. Ils mettront au point le moulage du bois en 3D pour s’adapter au corps humain. Cette alternative au bois massif, composée de couches en lamellé-collé est aussi très solide et économique. Dans les années 1960, les mousses, les moulages thermoplastiques et les tissus élastiques décuplent la créativité des formes : de Verner Panton à Pierre Paulin, avec les sièges Champignon, Langue ou Tranche d’orange… Dans les années 1980, sous l’impulsion du designer Andrea Branzi, la nature, en personne, fait partie intégrante d’un projet, avec des éléments, comme des branches d’arbre intégrées dans les réalisations.

Science & design

Ross Lovegrove, Corolised Chair, 2012. © ADAGP, Paris

Ross Lovegrove, Corolised Chair, 2012. © ADAGP, Paris

Désormais et depuis les années 2000, on invite la nature en direct. Des créations de Ross Lovegrove à celles de Tokujin Yoshioka, réalisées à travers les processus naturels de croissance des cristaux, en passant par les vases en cire d’abeille made by bees et formes dirigées par Tomas Libertiny, les secrets de la nature sont aussi décryptés grâce à l’impression 3D et aux technologies numériques. Quant à la biofabrication, elle fait appel, par exemple, aux algues ou au mycélium de champignon, aux biomatériaux biodégradables, mais aussi au retour de la fabrication artisanale, plus écologique, qui renoue avec des savoir-faire anciens, des matières recyclables ou recyclées. L’avenir de la création reste en pleine nature !

En couverture : Tokujin Yoshioka, Crystalized Chair_Venus, 2008. © ADAGP Paris

Centre Pompidou-Metz, Parvis des Droits de l'Homme, Metz, France

Informations supplémentaires

Exposition

Mimésis, un design vivant

Dates

Du 11 juin 2022 au 6 février 2023

Adresse

Centre Pompidou Metz

Horaire

Lundi, mercredi et jeudi : 10h à 18h
Vendredi, samedi et dimanche : 10h à 19h
Mardi : Fermé

Billeterie

Publicité

Tout l'agenda