Inscrivez-vous à notre newsletter

Rédaction

24 March 2023

Fils du comte Jean-Pierre de Launoit, Bernard de Launoit avait pris la succession de son père à la tête de la prestigieuse institution en 2004. Il est connu pour avoir largement contribué, ces 20 dernières années, à la modernisation de la chapelle musicale. notamment en renforçant son caractère international et en doublant le nombre de ses élèves. “Il a mené la barre de la chapelle musicale durant près de 20 ans, l’amenant à rayonner à travers le monde, sous le signe inconditionnel de l’excellence” a tenu a rappeler son équipe. “Nous nous souviendrons de lui, poursuit le communiqué, comme quelqu’un ayant vécu sa vie avec passion. Une passion dévorante pour l’art sous toutes ses formes et un amour infini de la musique classique.

Bernard de Launoit accueille, à la chapelle musicale Reine Elisabeth, la reine Mathilde, en mars 2022. © Bert Van Den Broucke/Photonews

Esthète et diplômé d’une licence en sciences économiques à l’ULB, Bernard de Launoit avait commencé sa carrière dans le domaine des arts à la fin des années 80, en travaillant au Musée d’art contemporain d’Anvers (Muhka), avant de rejoindre la Galerie Isy Brachot (à Bruxelles et Paris). En France, on le verra aussi à Orchestre des Champs-Élysées. Partie prenante de nombreuses initiatives et projets culturels, il compte, par exemple, parmi les fondateurs de la Fondation Magritte.

Toute l’équipe de L’Eventail s’associe à la douleur de ses proches et adressons à sa famille et à ses amis, nos très sincères condoléances.

Gastronomie & Oenologie

Vie mondaine

25/03/2024

Publicité

Tous les articles

Publicité