Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Alpes françaises : la Belgique dans le top 3 des investisseurs

  • Rédigé par Rédaction
1 avis
Sharing on Facebook
Alpes françaises : la Belgique dans le top 3 des investisseurs © DR/Shutterstock.com

Seul réseau immobilier indépendant spécialiste du haut de gamme en montagne, Cimalpes a compilé ses données pour en extraire une analyse des marchés de la transaction et de la location sur les stations de Courchevel, Megève, Méribel, Saint-Martin de Belleville, Val d'Isère et pousser son analyse au-delà. Aux côtés des Français, des Britanniques, des Néerlandais et des Russes, les Belges figurent parmi les investisseurs les plus actifs sur le marché de la transaction dans les Alpes françaises. Une tendance qui se confirme particulièrement dans la Vallée des Belleville.

Les Belges, deuxièmes investisseurs après les Français sur le marché de la transaction

Dans un contexte propice à l'investissement immobilier, les cinq stations alpines étudiées par Cimalpes constituent des postes d'observation privilégiés des évolutions et tendances du secteur. L'évolution de la demande, en qualité comme en quantité, a entraîné, ces dernières années, un large renouvellement de l'offre immobilière, porté par une vague d'investissements publics et privés. La démarche d'achat change : qu'il s'agisse de logements neufs (60 %) ou anciens (30 %), la majorité des acquisitions (90 %) inclut dorénavant un projet locatif dans une logique d'investissement alliant plaisir et recherche de rentabilité.

 

La façade d'un luxueux chalet à dans la station de sport d'hiver de Megève, dans les Alpes françaises
© DR/Shutterstock.com 

 

Si les Français représentent les principaux investisseurs, la clientèle belge n'est pas loin. Déjà acquise depuis des années sur le locatif, elle relaie le marché britannique en matière de demandes, ces derniers reportant leur achat en raison de l'incertitude liée au Brexit (90%). Après Courchevel, Méribel et Val d'Isère, cette tendance se duplique à Val Thorens dans la Vallée des Belleville, qui voit la part détenue par des investisseurs de nationalité belge croître de manière significative.

Recherchées par les clientèles françaises comme par les clientèles étrangères, les stations de Courchevel, Megève, MéribelSt-Martin de Belleville et Val d'Isère se situent aujourd'hui à l'avant-garde des marchés et de leurs évolutions.

L'atractivité alpine

Si les Alpes françaises constituent, en tant que région, le fer de lance de l'industrie du ski en Europe et dans le monde, elles abritent une variété de stations qui diffèrent foncièrement par leur profil ou leur envergure. Au sein de cet écosystème par ailleurs complémentaire, les cinq stations se démarquent par une attractivité unique, qui permet de drainer les investissements, souvent liés à de très grands acteurs du tourisme. Elles tiennent ainsi lieu de baromètre, donnant à voir et à anticiper les tendances et les mutations dans les secteurs afférants au tourisme de luxe en montagne.

 

Les Alpes françaises
© DR/Shutterstock.com 

 

Selon les stations, le tempo des marchés ainsi que les prix varient mais la tendance est partout à la valorisation.

Courchevel étonne avec plusieurs catégories de biens, du studio non rénové au chalet à plus de dix millions d'euros, qui toutes se montrent dynamiques en dépit de l'élasticité des prix. Chaque acheteur conquis par a destination peut y trouver un bien adapté à sa recherche.
Juste à côté, la station de Méribel attire pareillement grâce à de nombreux programmes neufs qui mettent sur le marché des biens spacieux et conformes à la demande. Le prix au peut y dépasser les 25 000 euros, niveau traditionnellement dévolu à sa voisine Courchevel

 

Un panneau sur les pistes de ski indiquant à gauche Méribel et à droite Courchevel, dans les Alpes française
© DR/Shutterstock.com 

 

La demande à la hausse

La demande en immobilier haut de gamme dans les Alpes françaises se situe aujourd'hui à un niveau élevé. Elle contribue ainsi à stimuler le renouvellement d'une offre qui ne cesse de s'étoffer et de progresser. Après des saisons de forte croissance, la tendance est toutefois au pragmatisme et le marché se rationalise.

 

Le village de la station de sport d'hiver de Megève, dans les Alpes française en début de soirée
© DR/Shutterstock.com 


Adossé comme Courchevel ou Méribel à la notoriété des 3 Vallées, le plus grand domaine skiable du monde, Saint-Martin de Belleville a aujourd'hui une cote très élevée, les investisseurs se montrant séduits par un immobilier qui monte en gamme, une ambiance « lifestyle » et des prix qui, bien qu'en hausse, restent encore en deçà de ceux observés dans les stations voisines.

À Val d'Isère, la demande excède aujourd'hui l'offre. Naturellement, les transactions y sont plus rapides qu'ailleurs. C'est une station qui, conciliant le charme d'un village et les atouts d'un grand domaine, a clairement le vent en poupe. De plus, la saison y est longue, maximisant les perspectives de rentabilité locative.

 

Un chalet de montagne avec jacuzzi avec vue sur les Alpes française
© DR/Shutterstock.com 

 

En face des stations d'altitude, Megève a longtemps fait figure de belle endormie tant le charme intemporel de ce village stabilise le marché immobilier sur le long terme. Mais les choses changent aussi dans la station de la baronne de Rothschild. D'ici 2022, c'est près de 300 logements neufs qui seront ainsi mis sur le marché avec une demande dynamique en capacité d'absorber rapidement l'offre. Un renouvellement de l'immobilier qui va inévitablement conduire à de nombreuses rénovations ou à un léger réajustement dans l'ancien.

 
www.cimalpes.ski

 

Rédigé par Rédaction

Actualités liées