Inscrivez-vous à notre newsletter

Sylvie Dejardin

06 January 2024

L’Éventail – Quelle est la genèse de l’asbl Re-source et sa mission ?
Janik Nicodeme, fondatrice du centre – La genèse de notre ASBL est intimement liée à ma propre expérience avec le cancer, il y a quinze ans. À cette époque, l’accompagnement des patients au-delà du traitement médical était quasiment inexistant. Consciente de cette lacune et soutenue par mon oncologue, qui est aujourd’hui président de l’association, j’ai eu l’aspiration de créer un lieu dédié à cette cause. Notre première maison a émergé à côté de l’hôpital Edith Cavell, puis s’est déplacée à Delta.

Nous souhaitons offrir un soutien global aux personnes atteintes de cancer, hommes et femmes, quel que soit l’hôpital où ils sont soignés, en les rendant acteurs de leur santé et en améliorant leur qualité de vie durant et après les traitements. Nous proposons une gamme de services conçus pour renforcer le corps et l’esprit. Nous travaillons sur quatre axes : être (s’enraciner), bouger, manger et partager. Nos services incluent des programmes d’activités physiques spécialement adaptés, car il est prouvé que le mouvement aide à mieux supporter les effets secondaires des traitements. Nous soulignons également l’importance d’une nutrition adéquate, qui peut booster l’immunité, et de la gestion du stress, essentielle pour un sommeil réparateur et un état d’esprit serein.

Au-delà de cela, Re-source est un havre pour les échanges sociaux, offrant à nos membres une “seconde famille”. Cette dimension sociale est cruciale, car elle contribue à une meilleure reprise de la vie active post-traitement.

  Faut-il devenir membre, payer une cotisation pour participer aux activités ?

–Il n’est pas nécessaire de devenir membre ou de payer une cotisation pour participer aux activités. À leur arrivée, les nouveaux  venus reçoivent deux bons d’essai gratuits, leur permettant de participer à n’importe quelle activité de leur choix. Ensuite, nous proposons des cartes d’activités à un tarif très accessible, à seulement 5 euros par activité. Et, dans le cas où quelqu’un est en situation de grande précarité financière, ces activités sont offertes gratuitement. Nous voulons rendre notre soutien accessible à tous ceux qui en ont besoin.

– Quel message souhaitez-vous transmettre aux personnes actuellement confrontées à un diagnostic de cancer ?

– Le message que je souhaite transmettre est teinté de réalisme, mais aussi d’espoir. Il est vrai que personne ne souhaite avoir le cancer. C’est une épreuve difficile, qui bouleverse l’existence. Cependant, même dans cette adversité, il est possible de trouver des opportunités inattendues et précieuses. Depuis mon propre diagnostic, ma vie a été enrichie par des rencontres exceptionnelles, des personnes extraordinaires que je n’au-rais probablement jamais croisées sans ma maladie. C’est une épreuve terrible, mais  tentez de profiter de chaque instant, même si le pronostic semble sombre.

De nombreuses personnes guérissent et, bien que les effets secondaires des traitements soient une réalité, c’est là que notre maison, Re-source, prend toute son importance. Nous sommes là pour vous aider à trouver du réconfort et à construire une nouvelle façon de vivre avec et après le cancer. Nos patients vivent mieux leurs traitements, reprennent le travail et la vie sociale dans de meilleures conditions et avec une meilleure qualité de vie. Nous évitons également l’épuisement post-traitement, offrant ainsi une perspective plus optimiste face au cancer, non pas comme un combat, mais comme un chemin de vie.

Vie mondaine

22/11/2023

Plaisirs & Gastronomie

Belgique, Bruxelles

Du 16/03/2024 au 17/03/2024

Informations supplémentaires

Site web

Publicité

Tous les articles

Publicité