Florence Thibaut

24 July 2020

© DR

Passer quelques heures voir quelques jours dans le silence le plus complet a non seulement un effet calmant et thérapeutique à l'instar de la méditation, mais stimule aussi l'innovation. C'est le point de départ du mouvement Silence créé par Jeanne Dujardin. « Sans stimuli qui nous matraquent, de to do list à effectuer ou de mails à consulter, on peut se reconnecter à soi. C'est une libération. Le silence apaise à la fois le corps et l'esprit. Ses vertus sont multiples. Outre l'effet relaxant évident et l'impact positif sur le sommeil, il permet de doper son imaginaire et sa créativité. On réfléchit autrement en éliminant le langage. Il y a comme un reboot du cerveau ».

Une séance de méditation de yoga silencieux
© DR

Passionnée de yoga depuis des années et baignée dans un environnement tourné vers le bien-être, elle choisit de se réorienter après cinq ans dans le marketing et la publicité. « Ma mère est professeur de yoga. Je connais bien cet univers, explique la jeune fondatrice. Je me suis rendue compte que je recherchais la déconnexion et le silence depuis toujours dans mes moments libres. J'aime la plongée sous marine, les séjours dans le désert ou en montagne. Mon projet est né de manière très naturelle. Je m'y consacre aujourd'hui nuit et jour ». En janvier 2019, le mouvement est lancé. Il se décline aujourd'hui en ateliers thématiques, espaces sensoriels dédiés, soins individuels ou encore weekends thématiques.

Détox digitale et relaxation

Cet été, Jeanne et son équipe organisent deux séjours « Silence » dans le splendide cadre du Château du Denacre sur la Côte d'Opale : du 21 au 23 août et du 11 au 13 septembre. Chaque groupe est constitué d'une vingtaine de personnes. Les inscriptions sont encore possibles. « Le château est situé en lisière de forêt et est entouré de trois hectares. Durant trois jours, les participant peuvent se ressourcer pleinement, se reconnecter à la nature et aux éléments et ce en toute sérénité. Ils sont chouchoutés et ne doivent s'occuper de rien ».

Au programme de ces séjours hors du temps : ateliers d'écriture, d'initiation à la permaculture ou de jardinage, massages, cours de yoga ou encore marches silencieuses en forêt avec introspection et détente à la clé. « Chacun est dans sa bulle dans une atmosphère bienveillante », souligne Jeanne Dujardin. Au centre de la démarche : la détox digitale. « Outre l'absence de parole, la déconnexion a un effet libérateur immédiat. Le téléphone portable est un des plus gros polluant. Il contribue beaucoup à la charge mentale ». A l'avenir, l'entrepreneuse songe à proposer des semaines thématiques centrées sur un type d'activité, par exemple, le yoga ou l'art thérapie. « Le silence est un terreau fertile, il permet toute sorte d'activités. Son effet est toujours bluffant ».

Pour en savoir plus :
www.facebook.com/silenceexperience
www.silenceexperience.com
www.instagram.com/silenceexperience

Publicité

Tous les articles

Publicité